Alerte phishinghttps://www.bil.com/fr/Lists/BILInternetAlerts/DispForm.aspx?ID=6Alerte phishing<b>Alerte : tentatives de phishing en cours ! </b> <br>Des liens de phishing destinés à vous rediriger vers un site web frauduleux apparaissent sur des moteurs de recherche tels que Google. Veillez à n’utiliser que notre adresse officielle, bil.com, ou notre application officielle, BILnet, disponible sur les boutiques d’applications. <br>Des e-mails et des messages SMS frauduleux utilisant l’identité visuelle de la BIL afin de dérober les identifiants de nos clients circulent également. <a href="https://www.bil.com/fr/particuliers/prevention-securite/Pages/Index.aspx">Cliquez ici</a> pour en savoir plus sur ces tentatives et sur les moyens de vous protéger. <br><br>Vous êtes victime d’une fraude ? Appelez notre service d’assistance au <a href="tel:+35245907070">+352 4590 7070</a>, accessible de 8h30 à 18h00 du lundi au vendredi, envoyez-nous un <a href="https://www.bil.com/static/bilnetapp/index-fr.html?f=contacts&s=envoyer-message-messagerie-securise&l=mobile">message sécurisé</a> via BILnet ou utilisez ce <a href="https://www.bil.com/fr/particuliers/questions-et-contact/Pages/contactez-nous.aspx">formulaire de contact</a>.6

04/03/2019

Business Woman of the Year 2019 : le concours est lancé

La BIL et ses partenaires, Technoport, Jonk Entrepreneuren, Paul Wurth Incub, Schiltz & Schiltz, Equilibre et WIDE, lancent l’appel à candidatures pour trouver et récompenser la Business Woman of the Year. Les candidates, chefs d’entreprise ou cadres, ont jusqu’au 24 avril pour soumettre leur dossier de participation.

Selon une étude de l’OCDE1 , bien que la présence des femmes sur le marché du travail n’ait cessé de s’accroître depuis un demi-siècle, elles restent fortement sous-représentées parmi les chefs d’entreprise. Seules 30% des entreprises appartiendraient à des femmes dans les pays de l’OCDE. Pourtant, l’entrepreneuriat est reconnu comme un puissant vecteur de création d’emplois, d’innovation et de croissance.

Consciente de ce potentiel encore inexploité, et fidèle à sa mission de financement de l’économie nationale, la BIL a lancé en 2006, le concours Business Woman of the Year. Le credo de ce dernier reste le même : rappeler l’importance du rôle des femmes dans le monde économique et soutenir l’entrepreneuriat au féminin. Et pour la 10e édition, l’innovation sera à nouveau un élément-clé pour décrocher le prix.

« Des freins existent encore dans le monde du travail pour une plus grande égalité hommes-femmes, pourtant compétences et talent ne connaissent pas les genres. Avec le concours Business Woman of the Year, nous essayons d’apporter notre pierre à l’édifice en mettant un coup de projecteur sur l’entrepreneuriat au féminin. » explique Karin Scholtes, Head of People, Culture and Communication de la BIL.

Le jury, composé d’hommes et de femmes de la BIL, du Technoport, de Jonk Entrepreneuren, du Paul Wurth Incub, de Schiltz & Schiltz, d’Equilibre et de WIDE, sélectionnera un projet innovant porté par une femme, chef d’entreprise ou cadre, dans une start-up ou PME établie au Luxembourg.

Chaque candidate devra soumettre sa candidature sur www.bilbusinesswoman.com avant le 24 avril prochain. Chacune devra présenter son projet, qui doit être innovant et impacter positivement l’économie du Luxembourg. Le jury invitera ensuite les cinq meilleures candidates à pitcher leur projet le 5 juin 2019 pour désigner la Business Woman of the Year, qui recevra un chèque de 10.000 euros.

Toutes les informations sur les conditions de participation au concours de la Business Woman of the Year sont disponibles sur www.bilbusinesswoman.com.


1 Inégalités hommes-femmes Il est temps d’agir, OCDE