Cookie Policyhttps://www.bil.com/fr/Lists/BILInternetAlerts/DispForm.aspx?ID=1Cookie PolicyLes cookies assurent le bon fonctionnement des services de la BIL. En ne désactivant pas vos cookies, vous acceptez l'utilisation de ces derniers.1

/PublishingImages/site-groupebil/groupebil-press.jpg

Communiqués et articles de presse

Suivez-nous également sur Facebook, LinkedIn et Twitter !

 

 

La BIL élue Bank of the Year - 2017https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-elue-bank-of-the-year-2017.aspxLa BIL élue Bank of the Year - 2017<p><i>« Le prix Bank of the Year 2016 venait récompenser les premiers résultats obtenus grâce à la mise en place de notre stratégie BIL2020. Recevoir ce prix du prestigieux magazine <i>The Banker</i> cette année encore démontre une fois de plus notre capacité à innover et à proposer des produits et services pertinents à notre clientèle.»</i> C’est par ces mots que Hugues Delcourt, CEO de la Banque Internationale à Luxembourg, a accueilli ce prix.</p> <p>La BIL attache un soin particulier à enrichir et simplifier les services qu’elle propose à ses clients en plaçant l’innovation au coeur de sa démarche. La banque était ainsi la première au Luxembourg à intégrer la fonctionnalité Touch ID dans son application mobile, et à proposer des services 100% mobiles et sécurisés grâce à la technologie app-to-app. Autre exemple d’innovation mise au service d’une expérience client enrichie: le site immobilier <a href="https://www.bil.com/myhome/index-fr.html" target="_blank">my|HOME</a>. La BIL a dévelopé ce site offrant des outils de simulation simples d’utilisation. Il permet aux particuliers d’y voir plus clair dans leur projet d’investissement immobilier et de prendre la meilleure décision sur base de leurs critères personnels.</p> <p>«Cette année, le jury a souligné les grands progrès de la Banque Internationale à Luxembourg au niveau de ses offres clients innovantes et solutions digitales, tout en affichant des résultats élevés, » a rappelé Brian Caplen, rédacteur en chef de <i>The Banker</i>.</p> <p>Publication de référence du monde de la finance éditée par le Financial Times, <i>The Banker</i> récompense chaque année les meilleures institutions financières lors de la cérémonie Bank of the Year Awards. Composé de 120 professionnels du secteur financier, le jury se base sur les performances et les principaux accomplissements qu’elles ont réalisés au cours des douze derniers mois.</p>30/11/2017 16:00:00FRLa BIL a reçu le prix « Bank of the Year 2017 – Luxembourg » lors de la cérémonie organisée mercredi 29 novembre par le magazine financier The Banker.
BIL IMMOindex : le marché immobilier toujours en formehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bil-immoindex-le-marche-immobilier-toujours-en-forme.aspxBIL IMMOindex : le marché immobilier toujours en forme<p>Au 2e trimestre 2017, le BIL IMMO<i>index</i> s’établit à +1,82 , alors qu’il était à +1,80 au 4e trimestre 2016 et à +1,58 un an plus tôt. Malgré un léger repli au 1e trimestre 2017, l’index revient au niveau élevé atteint fin 2016</p> <p>Au 2e trimestre 2017, le BIL IMMO<i>index</i> s’établit à +1,82 , alors qu’il était à +1,80 au 4e trimestre 2016 et à +1,58 un an plus tôt. Malgré un léger repli au 1e trimestre 2017, l’index revient au niveau élevé atteint fin 2016.</p> <p>L’évolution du BIL IMMO<i>index</i> montre que le marché immobilier résidentiel national reste particulièrement dynamique. Les facteurs à l’origine de cette bonne tenue sont sensiblement les mêmes que ceux identifiées fin 2016: une forte hausse du volume des crédits immobiliers (+13,8%) et de l’activité dans la construction (+11,3%), ainsi qu’une divergence plus marquée entre la hausse des prix de l’ancien (+7.5%) et du neuf (+3,8%).</p> <div class="grid-adaptive small clear-div"> <div class="sub-column-40"> <img src="{%BIL_Internet_Root_URL_Luxembourg%}/PublishingImages/site-groupebil/news/immoindex2017-graph.jpg"> </div> <div class="sub-column-60"> <img src="{%BIL_Internet_Root_URL_Luxembourg%}/PublishingImages/site-groupebil/news/immoindex2017-graph2.jpg"> </div> </div> <p>« Le BIL IMMO<i>index</i> confirme son niveau élevé de fin 2016, et la vigilance quant à une légère surchauffe est toujours d’actualité. La bonne santé économique du Luxembourg est un facteur rassurant, avec une prévision de 3% de croissance du PIB en 2017. La BCE est prudente sur un éventuel relèvement des taux, aussi un rééquilibrage du marché pourrait venir d’une augmentation de l’offre de logements plutôt que d’une baisse de la demande» explique Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>Lancé en octobre 2015 et développé par la BIL en partenariat avec PwC Luxembourg, le BIL IMMO<i>index</i> donne aux investisseurs professionnels, institutionnels et particuliers la tendance du marché de l’immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>Mis à jour régulièrement et publié chaque semestre, il s’appuie sur l’évolution des prix de l’immobilier sur le marché de la vente, de la location, ainsi que des facteurs sous-jacents de l’offre et de la demande, comme l’évolution démographique ou l’activité dans la construction et l’économie du pays. Au total, sept ratios sont synthétisés pour donner le BIL IMMO<i>index</i>, un indicateur aisément lisible et offrant une vision synthétique sur les 35 dernières années du marché immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>L’analyse complète, région par région, est disponible sur <a href="{%BIL_Internet_Root_URL_Luxembourg%}/immoindex/index-fr.html">www.bil.com/immoindex</a>.</p> <p><small><sup>1</sup> Pour rappel, l’index est gradué de -3 à +3 et donne « la température » du marché. À +3, le niveau maximal, le marché est «en surchauffe». À l’opposé, si l’index est négatif, cela signifie que le marché est peu porteur, et un niveau de -3 indique un marché en situation de «gel».</small></p>20/11/2017 07:00:00FRToujours porté par la hausse du volume des crédits et l’activité dans la construction, le BIL IMMOindex se maintient à un niveau élevé au 2e trimestre 2017.
EXPOSITION BIL : Laura Mannelli : The Promises of Monstershttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/EXPOSITION-BIL-Laura-Mannelli-The-Promises-of-Monsters.aspxEXPOSITION BIL : Laura Mannelli : The Promises of Monsters<p>Architecte-artiste diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais, Laura Mannelli nourrit depuis plusieurs années une réflexion basée sur les réalités virtuelles et ses nouveaux paradigmes en utilisant l’art numérique comme terrain de recherche. Articulée autour d’un monde immersif inspiré de la Divine Comédie de Dante, son oeuvre, <em>The Promises of Monsters</em>, est au croisement des arts plastiques, du jeu vidéo, des nouvelles écritures narratives et de l’architecture. Si les arts digitaux restent largement méconnu du grand public, cette exposition donnera un aperçu des infinies possibilités créatrices offertes par ces médias. </p> <p>Pour la BIL, cette exposition illustre parfaitement son engagement pour la promotion de la scène artistique et culturelle nationale d’une part, et pour l’innovation d’autre part. Non contente d’exposer régulièrement les œuvres d’artistes et de collectionneurs luxembourgeois, la banque, avec ses deux partenaires le Fonds culturel national et la Fondation Indépendance, a lancé en février 2017 la bourse Indépendance. Son objectif ? Accompagner le processus de création d'oeuvres novatrices dans le domaine des arts numériques et des nouvelles technologies. Mission accomplie avec l’exposition <em>Laura Mannelli : The Promises of Monsters</em>.</p> <p>Les amateurs d’art et acteurs de l’innovation numérique pourront s’immerger dans cet univers virtuel en venant à la Galerie Indépendance de la BIL à partir du 20 octobre 2017 et jusqu’au 2 février 2018.</p> 19/10/2017 14:00:00FRÀ partir du 20 octobre, la Galerie Indépendance de la BIL expose le projet artistique de Laura Mannelli, The Promises of Monsters.
Legend Holdings acquiert les parts de Precision Capital dans la Banque Internationale à Luxembourghttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/legend-holdings-acquiert-les-parts-de-precision-capital-dans-la-bil.aspxLegend Holdings acquiert les parts de Precision Capital dans la Banque Internationale à Luxembourg<p>Legend Holdings Corp., une société d’investissements diversifiés cotée à la bourse de Hong Kong, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord avec Precision Capital, holding financière basée au Luxembourg. Cet accord concerne l’acquisition des parts de Precision Capital (89,936 %) dans la Banque Internationale à Luxembourg (BIL), un groupe bancaire universel majeur, basé au Luxembourg.</p> <p>La transaction proposée reste soumise à l’accord de la BCE et de la CSSF ainsi que des autres autorités de régulation compétentes. Elle est également assujettie à l’approbation des actionnaires de Legend Holdings. Le Grand-Duché du Luxembourg conservera sa participation de 9,993 % dans la BIL.</p> <p>Legend Holdings, fondée en 1984, est une société d’investissements diversifiés de tout premier plan. Ses investissements stratégiques se concentrent sur quelques secteurs majeurs, parmi lesquels les services financiers, les services innovants à la consommation, l’agriculture et le secteur alimentaire ainsi que l’informatique. Au 31 décembre 2016, la société comptait 43,92 milliards d’euros d’actifs, des revenus annuels supérieurs à 40 milliards d’euros et employait près de 70.000 salariés à travers le monde. Lenovo Group, fondé par Legend Holdings en 1984 et toujours dans son portefeuille de sociétés, est aujourd’hui l’un des plus importants vendeurs d’ordinateurs dans le monde. Lenovo a acquis avec succès l’activité d’ordinateurs d’IBM en 2004, investissant par la suite dans la marque pour en faire un leader mondial.</p> <p>Pour Legend Holdings, l’acquisition d’une participation de 89,936 % dans la BIL représente un investissement stratégique sur le long terme. Le groupe est déterminé à fournir l’appui financier et opérationnel nécessaire pour préserver et développer la marque BIL sur le marché domestique et à l’international. Cet appui permettra à la BIL de renforcer son offre à la clientèle et à son management actuel de continuer la mise en œuvre de sa stratégie visant une croissance durable.</p> <p>Dans le cadre de la transaction proposée, Legend Holdings s’engage à :</p> <ul class="list-check"> <li>Préserver et investir dans le développement de la marque BIL au Luxembourg, en Europe et à l’international</li> <li>Investir dans le personnel de la BIL, soutenir l’emploi et proposer des opportunités de carrières internationales</li> <li>Conserver la gouvernance et la direction actuelles de la banque : Luc Frieden restera Président du Conseil d’Administration et Hugues Delcourt Directeur général</li> </ul> <p>Precision Capital et le Grand-Duché de Luxembourg ont acquis la BIL en 2012, à un moment où l’ancien actionnaire traversait une grave crise financière. Precision Capital et la BIL ont depuis opéré un redressement de la banque grâce à une profonde refonte stratégique et à d’importants investissements dans la banque et sa marque.</p> <p>Entre 2012 et 2016, sous l’impulsion de l’équipe dirigeante, les revenus opérationnels ont augmenté de 20 %, pour atteindre 505 millions d’euros, tandis que le profit opérationnel a été accru de 57 %, à 124 millions d’euros. Au cours de la même période, les actifs totaux ont crû pour atteindre 23 milliards d’euros. Le montant total des crédits à la clientèle a quant à lui progressé de 27 %, pour s’établir à 12,2 milliards d’euros, et les actifs sous gestion de 30 %, à 37,7 milliards d’euros. La solidité financière du groupe a également été renforcée. Le ratio Common Equity Tier-1 de la banque est passé de 10 % en 2012 à 13,4 % à la fin de l’année 2016.</p> <p><b>Liu Chuanzhi, fondateur et Président de Legend Holdings, à propos de cette annonce </b>: <em>« Il s’agit d’un investissement stratégique important et stimulant pour Legend. Les services financiers constituent l’un des principaux secteurs ciblés par Legend Holdings. Les actifs, le potentiel de croissance du chiffre d’affaires et des bénéfices ainsi que la stabilité de l’activité de la BIL sont autant d’éléments qui répondent aux critères de Legend, dont la stratégie repose sur des actifs piliers (« pillar assets »).</em></p> <p><em>« Legend Holdings a acquis une vaste expérience dans le secteur des services financiers et y a généré de solides performances ces dernières années. La BIL est un groupe bancaire universel extrêmement bien géré, très respecté et solidement enraciné dans l’histoire du Luxembourg. Notre objectif est de préserver et de renforcer ce statut en soutenant la banque et son équipe de direction actuelle à faire passer la BIL d’un champion national à une marque bancaire internationale basée au Luxembourg. Nous sommes convaincus qu’en tant qu’actionnaire stratégique à long terme, Legend est en mesure de générer de la valeur pour la banque au niveau des opportunités de développement commercial à l’international et de l’application des technologies financières, réalisant ainsi notre mission de créer des entreprises exceptionnelles.</em></p> <p><em>« Nous remercions Precision Capital, l’État luxembourgeois et la direction de la BIL pour leur soutien. Nous avons hâte de travailler en étroite collaboration avec l’État luxembourgeois et la banque dans les années à venir. »</em></p> <p><b>Luc Frieden, Président de la BIL : </b><em>« Grâce à la stratégie initiée en 2012 – avec le soutien de Precision Capital, de l’État luxembourgeois, de nos employés et de nos clients – la BIL a retrouvé, avec succès, son statut d’institution financière de tout premier plan au Luxembourg.</em></p> <p><em>« Nous souhaitons la bienvenue à notre nouvel actionnaire, qui a réalisé des investissements fructueux dans de nombreuses entreprises et qui a manifesté une grande sensibilité à l’égard du caractère unique de la BIL. Nous avons hâte de travailler avec l’équipe de Legend Holdings pour consolider la tradition d’excellence de la BIL, banque universelle luxembourgeoise forte, stable et innovante, qui remonte à 1856. Notre clientèle et nos employés jouiront d’une continuité totale, et nous saisirons cette opportunité pour renforcer la place exceptionnelle de la BIL dans l’économie luxembourgeoise, tout en donnant un nouvel élan à ses ambitions européennes et internationales.</em></p> <p><em>« Je suis fier de présider cette excellente banque luxembourgeoise alors que nous nous apprêtons à écrire le prochain chapitre de la réussite de la BIL, »</em> a ajouté Luc Frieden.</p> <p><b>George Nasra, CEO de Precision Capital :</b> <em>« La BIL a fait d’immenses progrès au cours des cinq dernières années. Ses différentes activités sont en croissance et elle peut se targuer d’une marque exceptionnellement forte, portée par un management expérimenté et plus de 2.000 employés dévoués, au Luxembourg comme à l’étranger. Legend Holdings est le bon partenaire pour la BIL alors que celle-ci entre dans une nouvelle phase de croissance durable et d’expansion. »</em></p> <p>George Nasra a ajouté que le seul autre investissement de Precision Capital – sa participation de 99,9 % dans KBL European Private Bankers (KBL epb), un groupe bancaire privé pan-européen dont le siège se trouve au Luxembourg – ne serait pas affecté par l’accord avec Legend Holdings : <em>« Nous restons engagés à soutenir la stabilité et la croissance sur le long terme de KBL epb ».</em></p> <p>La transaction proposée devrait être clôturée au cours du premier trimestre 2018, sous réserve de l’approbation de la Banque centrale européenne, de la Commission de Surveillance du Secteur Financier et des autres autorités de régulation compétentes. L’entité acquéreuse est Beyond Leap Limited, une filiale à 100 % de Legend Holdings constituée à Hong Kong.</p> 01/09/2017 13:00:00FRLegend Holdings Corp., une société d’investissements diversifiés cotée à la bourse de Hong Kong, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord avec Precision Capital, holding financière basée au Luxembourg.
La BIL soutient The Office, espace de co-working à Luxembourghttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-soutient-the-office-espace-de-coworking-a-luxembourg.aspxLa BIL soutient The Office, espace de co-working à Luxembourg<p>Fervent acteur du développement de l’écosystème start-up luxembourgeois, la BIL a décidé de soutenir The Office, un nouvel espace de travail collaboratif pour start-ups, au cœur de la ville de Luxembourg. Ouvert en novembre 2016, The Office propose des zones de travail réparties dans un ancien bâtiment industriel réaménagé. Les entrepreneurs ont aussi à disposition des salles de réunions, des espaces de détente et un café. La configuration des lieux, et les évènements organisés régulièrement, favorisent les échanges entre entrepreneurs et contribuent à créer un véritable esprit « The Office ». </p> <p>« <i>Avec The Office nous souhaitions créer un vrai espace de co-working, dans un lieu atypique du centre de la ville, pour soutenir les start-ups et entrepreneurs. The Office est aussi une start-up, et le soutien de la BIL est venu à point nommé pour nous permettre de terminer les travaux et promouvoir notre offre de services. Avec la BIL comme partenaire, nous contribuons au développement d’une nouvelle vague entrepreneuriale au Grand-Duché</i> », explique Gosia Kramer, Managing partner de The Office.</p> <p>Et Pierre-Olivier Rotheval, Directeur marketing et innovation de la BIL, d’ajouter : « <i>Nous observons toutes les initiatives susceptibles de contribuer au développement de l’écosystème start-ups au Luxembourg, pour in fine, bâtir une « Start-up Nation ». Nous avons été séduits par The Office qui apporte aux entrepreneurs des solutions flexibles d’hébergement</i> ».</p> <p>Avec ce partenariat, la banque pourra aider les start-ups avec lesquelles elle travaille à trouver un espace de travail. Cette association avec The Office est dans la droite ligne de son action en faveur de l’innovation et de l’entrepreneuriat au Luxembourg. La BIL est déjà partenaire des principaux incubateurs du pays et aux côtés de nombreuses start-ups. Son service d’accompagnement « BIL Start » donne aux créateurs d’entreprise accès aux différents programmes de financement auxquels la banque participe. La BIL est partie prenante du Digital Tech Fund lancé en 2016 par le Ministère de l’Économie. Elle est aussi la première banque de la Place à avoir signé en juillet 2015 l’accord de garantie InnovFin à destination des PME innovantes dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Outre ces solutions de financement, la banque pourra enrichir son offre de services en proposant des espaces de travail au sein de The Office.</p> 08/08/2017 10:00:00FRLa BIL, engagée dans le développement de l’écosystème start-up au Luxembourg, et The Office, véritable espace de co-working au cœur de la capitale, annoncent leur collaboration.
BIL IMMOindex : le marché immobilier plus dynamique que jamaishttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bil-immoindex-le-marche-immobilier-plus-dynamique-que-jamais.aspxBIL IMMOindex : le marché immobilier plus dynamique que jamais<div class="grid-adaptive small clear-div"> <div class="sub-column-50"> <div class="grid-youtube"> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/zO1gpM6Udjo?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe> </div> </div> <div class="sub-column-50"> <img src="{%BIL_Internet_Root_URL_Luxembourg%}/PublishingImages/site-groupebil/news/immoindex-graph-fr.jpg"> </div> </div> <p>Au 4e trimestre 2016, le BIL IMMO<i>index</i> s’établit à +1,80<sup>1</sup> , alors qu’il était à +1,58 au 2e trimestre et à +0,87 un an plus tôt. Son évolution montre que le rebond du marché immobilier résidentiel national entamé début 2016 s’est poursuivi tout au long de l’année, renforçant un peu plus encore son dynamisme. <br>Parmi les explications de cette nouvelle hausse de l’Index, on retrouve l’accroissement soutenu des prix de l’immobilier (+7,7% entre le 4e trimestre 2015 et le 4e trimestre 2016), le boom des crédits (+25,4% du volume de crédits hypèothécaires par rapport à fin 2015) et, dans une moindre mesure, la bonne santé du secteur de la construction (+5,7% de croissance en glissement annuel au 4e trimestre 2016). </p> <p>« <i>L’index a plus que doublé entre fin 2015 et fin 2016, porté par la hausse des prix de l’immobilier et le boom des crédits. Si la zone de surchauffe n’est pas loin, les fondamentaux qui sous-tendent ce dynamisme, démographie en hausse et bonne santé économique du pays, sont solides. Une augmentation de l’offre de logements, plutôt qu’un ralentissement de la demande, pourrait freiner cette hausse et rapprocher l’index de l’équilibre.</i> » explique Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>Lancé en octobre 2015 et développé par la BIL en partenariat avec PwC Luxembourg, le BIL IMMO<i>index</i> donne aux investisseurs professionnels, institutionnels et particuliers la tendance du marché de l’immobilier résidentiel au Luxembourg. </p> <p>Mis à jour régulièrement et publié chaque semestre, il s’appuie sur l’évolution des prix de l’immobilier sur le marché de la vente, de la location, ainsi que des facteurs sous-jacents de l’offre et de la demande, comme l’évolution démographique ou l’activité dans la construction et l’économie du pays. Au total, sept ratios sont synthétisés pour donner le BIL IMMO<i>index</i>, un indicateur aisément lisible et offrant une vision synthétique sur les 35 dernières années du marché immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>L’analyse complète, région par région, est disponible sur <a href="{%BIL_Internet_Root_URL_Luxembourg%}/immoindex/index-fr.html">www.bil.com/immoindex</a>.</p> <p><small><sup>1</sup> Pour rappel, l’index est gradué de -3 à +3 et donne « la température » du marché. À +3, le niveau maximal, le marché est «en surchauffe». À l’opposé, si l’index est négatif, cela signifie que le marché est peu porteur, et un niveau de -3 indique un marché en situation de «gel».</small></p>18/07/2017 11:00:00FRL’Index, véritable baromètre du marché, atteint +1,80 au 4e trimestre 2016 contre +1,58 en juin 2016.
La BIL fait un don de 10.000 euros à la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerfhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-fait-un-don-de-10000-euros-a-la-fondation-letzebuerger-kannerduerf.aspxLa BIL fait un don de 10.000 euros à la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf<p>Les employés de l'agence BIL de Mersch sont venus prêter main forte à la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf à l'occasion de sa traditionnelle fête annuelle le 2 juillet dernier. Au programme de cette journée, des parcours de jeux et de nombreux cadeaux à gagner pour les enfants du Kannerduerf et pour les visiteurs, enfants et parents. En plus de ces festivités, cette journée est l'occasion pour l’association de présenter ses projets, ses infrastructures et son organisation au public. Partenaires de la fondation depuis plus de quinze années, les employés de l’agence de Mersch étaient présents pour accueillir les enfants et pour participer à l’animation des stands de jeux tout au long de la journée.</p> <p>« Une fois de plus notre présence à la fête annuelle de SOS Kannerduerf a été une expérience très enrichissante. Mes collaborateurs et moi-même sommes fiers de pouvoir aider l’association durant cette journée. Et c’est avec un immense plaisir que j’ai remis, au nom de notre banque, un chèque de 10.000 euros à la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf, signe de notre engagement auprès de cette association que nous soutenons depuis de longues années», a commenté Nico Muller, gérant de l'agence BIL de Mersch.</p> <p>Marianne Brosius, directrice de SOS Kannerduerf, a exprimé ses remerciements à l’équipe de l’agence de Mersch, et, plus généralement, à la banque : « Nous sommes particulièrement heureux que la BIL continue de nous épauler avec conviction à l’occasion de notre fête annuelle. Je ne peux que saluer une fois de plus la générosité de cette institution. Je l’en remercie au nom de tous « nos » enfants ».</p> <p>Au cœur du travail de la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf se trouvent des enfants dont les parents ne peuvent pas, ou plus, s’occuper d’eux, ainsi que des enfants et des parents se trouvant dans des situations familiales difficiles. SOS Kannerduerf Lëtzebuerg intervient pour soutenir les enfants séparés de leurs parents, et pour s’assurer qu’ils grandissent et se développent dans les meilleures conditions possibles.</p> <p>Le Village SOS Enfants, situé à Mersch, fut fondé en 1968 sur l’initiative du luxembourgeois Marcel Nilles. Des familles SOS, ou familles d’accueil, y étaient hébergées. Au cours des années, la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf a diversifié ses activités et étendu son action sur tout le territoire du Luxembourg. Aujourd‘hui, le nom « SOS Kannerduerf Lëtzebuerg » représente l‘ensemble des offres de prise en charge de la Fondation Lëtzebuerger Kannerduerf. Les programmes éducatifs y ont aussi une place prépondérante et c’est une des raisons qui ont poussé la BIL à soutenir son action. Son engagement pour l’éducation est, aux côtés de la culture et de l’innovation, un des axes majeurs de la politique de responsabilité sociale d’entreprise (RSE) de la BIL.</p>04/07/2017 16:00:00FRAvec ce don, la Banque Internationale à Luxembourg renouvelle son soutien à l’association SOS Kannerduerf Lëtzebuerg.
Laura Mannelli, lauréate de la bourse Indépendancehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/laura-mannelli-laureate-de-la-bourse-Independance.aspxLaura Mannelli, lauréate de la bourse Indépendance<p>The Promises of Monsters a fait l’unanimité du jury composé de représentants du monde artistique (FOCUNA, Casino-Forum d’art contemporain, Rotondes), de l’innovation (Digital Lëtzebuerg), de la fondation Indépendance et de la BIL. Articulé autour d’un monde immersif inspiré de la Divine Comédie de Dante, le projet de Laura Mannelli sera au croisement des arts plastiques, du jeu vidéo, des nouvelles écritures narratives et de l’architecture.</p> <p>Architecte-artiste luxembourgeoise diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais, elle nourrit depuis plusieurs années une réflexion basée sur les réalités virtuelles et ses nouveaux paradigmes en utilisant l’art numérique comme terrain de recherche. Co-fondatrice du « Human Atopic Space (HAS) », collectif à l’origine du «Festival Atopic», un des premiers en Europe dédié aux réalités virtuelles et aux machinimas, Laura Mannelli a aussi exposé au Palais de Tokyo à Paris avec le projet « Ech Sinn Melusine ».</p> <p>Elle a participé à des festivals d’art numérique ou encore à la nuit blanche parisienne en 2014 avec le projet « Beyond Bitmaps », œuvre d’architecture interactive. Plus récemment, en 2017, elle a mené ou participé à des projets artistiques ambitieux comme le projet Near Dante Experience avec un des membres du mythique groupe Art Zoyd, Gérard Hourbette, grande référence des musiques electroacoustiques ou le Pavillon VR du City Film Fest au Casino, Forum d’art contemporain au Luxembourg. </p> <p>« <i>Les artistes numériques évoluant dans le domaine très particulier des réalités virtuelles ont rarement l’occasion d’investir de manière exclusive un espace d’exposition. Je suis d’autant plus honorée d’avoir reçu cette bourse que c’est mon identité Luxembourgeoise qui a forgé cette pratique où les réalités virtuelles sont au cœur de ma réflexion.</i> » explique Laura Mannelli.</p> <p>Et l’artiste de poursuivre : « <i>De l’invention d’un nouveau genre littéraire par un Luxembourgeois, Hugo Gernsback, présumé né à Bonnevoie, qui, le premier utilisa le terme de « science-fiction » pour raconter des mondes fictifs où des sociétés sont optimisées grâce aux sciences et aux nouvelles technologies, à l’exploration minière d’astéroïde, le Luxembourg a toujours été pour moi un laboratoire de recherche inné dans ces domaines. «The Promises Of Monsters » dont le titre est issu du « Manifeste Cyborg » de Donna Haraway pourrait être un projet de « design fiction ». L’exposition donnera à voir un ensemble d’artefacts mis en scènes, donnés à manipuler à un public pour qu’ils se confrontent à un monde possible. Que nous promettent ces nouveaux paradigmes technologiques? Pour reprendre Hugo Gernsback, "Extravagant Fiction Today - Cold Fact Tomorrow". </i>».</p> <p>The Promises of Monsters, projet ambitieux tant dans la forme que dans le fond, sera présenté en deux parties. La première sera exposée du 30 juin au 28 août aux Rotondes. La bourse Indépendance permettra à l’artiste de concevoir et d’exposer la deuxième partie de cette création protéiforme en prenant possession des espaces de la galerie Indépendance. Lancée en février 2017 par le Fonds culturel national, la Fondation Indépendance et la BIL, la bourse Indépendance a pour objectif d'accompagner le processus de création d'oeuvres novatrices dans le domaine des arts numériques et des nouvelles technologies. Cette initiative unique en son genre au Luxembourg s’ajoute aux nombreuses actions entreprises par la BIL pour promouvoir les arts et l’innovation, au cœur de sa politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).</p> <p><i>The Promises of Monsters, Laura Manelli</i>, à partir du 19 octobre à Galerie Indépendance, 69 route d’Esch, Luxembourg </p>19/06/2017 09:00:00FRLe jury a décidé à l’unanimité d’attribuer la bourse Indépendance à Laura Mannelli. Son projet, intitulé The Promises of Monsters, sera exposé à la galerie Indépendance de la BIL à partir du 19 octobre.
La BIL et Paul Wurth InCub s’associent pour soutenir les entrepreneurs de l’InduTechhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-et-paul-wurth-incub-s-associent-pour-soutenir-les-entrepreneurs-de-l-indutech.aspxLa BIL et Paul Wurth InCub s’associent pour soutenir les entrepreneurs de l’InduTech<p>Fidèle à sa volonté de soutenir les entreprises innovantes au Luxembourg, la BIL apporte son soutien à l’incubateur de Paul Wurth, baptisé Paul Wurth InCub. Lancé fin 2015, Paul Wurth InCub se spécialise dans l’accompagnement de projets dits « InduTech » ou Industrial technologies. Ce secteur englobe des sociétés dont l’activité se concentre sur des solutions innovantes appliquées à l’industrie. Cela va de l’industrie 4.0 (Internet des objets, Big Data, Cloud, …), au Clean Tech (traitement des eaux, récupération de sous-produits industriels ou chimiques, …), ou encore la robotique et la gestion des ressources naturelles.</p> <p>« <i>Soutenir le développement et la diversification de l’économie nationale en apportant un financement aux créateurs d’entreprise est au cœur de notre action. C’est un des maillons essentiels de l’écosystème « innovation » en train de se développer au Luxembourg </i>», explique Jeffrey Dentzer, Head of Large Corporate and Structured Finance de la BIL. Et Pierre-Olivier Rotheval, Head of Innovation de la BIL d’ajouter : « <i>Nous associer avec Paul Wurth InCub pour faire émerger les pépites de demain de l’InduTech est gagnant-gagnant. C’est l’économie nationale dans son ensemble qui en bénéficie.</i> »</p> <p>La BIL est la première banque à soutenir Paul Wurth InCub. Ce partenariat est la suite logique d’une volonté commune de créer au Luxembourg un écosystème favorable à l’émergence de sociétés innovantes. Il prévoit notamment la mise à disposition d’outils de financement, dont les prêts pouvant bénéficier de la garantie InnovFin, ou encore l’échange d’expertises pour l’évaluation de projets. « <i>Un partenariat avec la BIL permettra à Paul Wurth InCub d’avoir un acteur financier local à ses côtés pour aider au développement de notre écosystème. Il renforce notre collaboration actuelle et ensemble, je suis certain que nous favoriserons au mieux le développement d’entrepreneurs dans le secteur industriel au Luxembourg, </i>» précise Sébastien Wiertz, General Manager, Paul Wurth InCub. <p>Avec ce partenariat, la banque renforce encore davantage son action en faveur de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Son service d’accompagnement « BIL Start » donne aux créateurs d’entreprise accès aux différents programmes de financement auxquels la banque participe. La BIL est partie prenante du Digital Tech Fund lancé en 2016 par le Ministère de l’Économie. Elle est aussi la première banque de la Place à avoir signé en juillet 2015 l’accord de garantie InnovFin à destination des PME innovantes dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).</p>30/05/2017 10:00:00FRLa BIL et Paul Wurth InCub ont le plaisir d’annoncer la signature d’un partenariat destiné à soutenir le développement des « Industrial Technologies », aussi appelées InduTech, au Luxembourg.
#WBMY17 : deux gagnantes pour le prix de l’innovation !https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/wbmy17-deux-gagnantes-pour-le-prix-de-l-innovation.aspx#WBMY17 : deux gagnantes pour le prix de l’innovation !<p>La soirée de remise du Prix de l’Innovation, point d’orgue du concours Woman Business Manager of the Year, a rassemblé près de 200 personnes jeudi 27 avril route d’Esch au siège de la Banque Internationale à Luxembourg. Cinq projets, et cinq femmes d’exceptions, étaient à l’honneur : Travelsify, porté par Alexandra Fernandez-Ramos, Kliber porté par Nathalie Dondelinger, Supermiro, porté par eLfy Pins, Largowind, porté par Mathilde Argaud et MyScienceWork, porté par Virginie Simon.</p> <p>Le jury, composé d’hommes et de femmes de la BIL, de l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL), de l’Institut National pour le Développement durable et la Responsabilité sociale des entreprises (INDR), de nyuko et du Technoport, les avaient sélectionnées parmi les 25 dossiers reçus et invitées à présenter leur projet. Face à la qualité des projets finalistes, le jury a décidé exceptionnellement de récompenser deux businesswomen: Alexandra Fernandez-Ramos (Travelsify) et Nathalie Dondelinger (Kliber).</p> <p><a href="https://www.travelsify.com/" target="_blank">Travelsify</a>, start-up fondée en 2016, opère dans le secteur de l’hôtellerie. Son algorithme classe les hôtels du monde entier en se basant sur les commentaires des clients, plutôt que sur les notes. <a href="https://kliberapp.com/fr/" target="_blank">Kliber</a>, lancé en 2015, est une application de recrutement qui permet de mettre en relation employeurs et candidats à travers des vidéos.</p> <p>« <i>L’édition 2017 est un excellent cru. Il n’a pas été facile de départager les cinq projets finalistes, tant ils sont solides, et les femmes qui les portent, talentueuses. Ce concours montre la vivacité de l’entreprenariat au féminin au Luxembourg et va à l’encontre de l’idée reçue que l’univers des entreprises innovantes est un monde d’hommes</i> », a commenté Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>Nicolas Henckes a conclu la cérémonie en félicitant toutes les participantes au concours et en défendant l’entreprenariat féminin au Luxembourg. Le Secrétaire général de l’UEL a insisté sur le rôle des parents pour donner à leurs enfants, notamment leurs filles, le goût d’entreprendre.</p> <p>Lancé en 2006, le concours Woman Business Manager of the Year met en avant des femmes exceptionnelles dont le talent et l’énergie font bouger l’économie du Luxembourg. Le concours pour le prix prévoit que les projets doivent être innovants, par leur approche ou par leur technologie, et impacter positivement l’économie du Luxembourg, leitmotiv du concours depuis sa création.</p>28/04/2017 10:00:00FRFait unique dans l’histoire du Woman Business Manager of the Year, le jury a récompensé lors de la cérémonie de remise du prix de l’Innovation deux finalistes.
La Banque Internationale à Luxembourg déploie la technologie Sign’IT de Fujitsuhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-BIL-deploie-la-technologie-signit-de-fujitsu.aspxLa Banque Internationale à Luxembourg déploie la technologie Sign’IT de Fujitsu<p>Finis les justificatifs « papier » pour les dépôts ou retraits d’espèces ! Dorénavant, les clients de la BIL signeront un document électronique, sur une tablette. Pas de surprise pour eux, le mode opératoire est proche de la signature manuscrite : à la conclusion de l’opération de caisse, effectuée au guichet ou dans un salon privé de son agence, le client trace tout simplement sa signature sur l’écran d’une tablette électronique. Le justificatif, maintenant électronique, est immédiatement transmis sur son espace personnel BILnet et archivé sur le serveur sécurisé de la banque. Le client peut donc le consulter à tout moment, le conserver et, si besoin, l’imprimer.</p> <p>« <i>Le fonctionnement est très simple pour l’utilisateur. Notre solution Sign’IT de signature électronique manuscrite est une signature faite à la main, avec un stylet, sur un appareil électronique. C’est aussi très sûr. Cette solution respecte les cinq conditions auxquelles tout organisme financier doit satisfaire lors de la création et la gestion de documents : authentique, infalsifiable, non réutilisable, inaltérable et irrévocable</i> » explique Cédric Jadoul, Head of Digital Strategy, Fujitsu Luxembourg. « <i>Sign’IT capture l’image de la signature pour l’intégrer dans un PDF et peut authentifier avec grande précision le signataire et ainsi prévenir toute tentative de fraude. </i>»</p> <p>L’arrivée de la signature électronique au cœur des agences est un nouvel exemple de simplification et d’innovation que la BIL veut apporter à ses clients. Et c’est aussi un pas de plus vers d’autres services digitaux novateurs qui se préparent en coulisses.</p> <p>« <i>La transformation digitale dans laquelle nous sommes engagés est une transformation en profondeur. Elle implique de nouvelles infrastructures, une nouvelle façon de penser notre activité. La mise en place de la signature électronique, avec la solution de Fujitsu, en est une parfaite illustration. Nous gagnons en efficacité tout en améliorant la qualité du service rendu à nos clients. C’est un pas de plus vers la BIL de demain, et d’autres suivront ! </i>» déclare Olivier Debehogne, Head of Retail and Digital Banking à la Banque Internationale à Luxembourg.</p> <p>En plus des objectifs d’efficacité et de convivialité de la relation entre les clients et la banque, l’arrivée des tablettes a également un effet salutaire pour l’environnement. La digitalisation implique, en effet, une réduction drastique de la consommation de papier avec l’économie annuelle d’environ un demi-million de documents papier.</p> <p>Pour les besoins de ce projet de dématérialisation sécurisée des pièces de caisse, Fujitsu, s’appuyant sur son expérience du secteur bancaire, a procuré à la BIL à la fois l’équipement matériel, le logiciel, les conseils et l’accompagnement nécessaires en termes de mise en œuvre et d’intégration. La société est également intervenue en qualité d’expert pour la qualification légale de la signature électronique dans le contexte spécifique qui est celui de la banque.</p>20/04/2017 11:00:00FRDepuis février 2017, la BIL déploie progressivement dans son réseau d’agences un tout nouveau système de signature électronique.
La BIL engagée aux côtés de SOS Villages d’Enfants Mondehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-engagee-aux-cotes-de-sos-villages-d-enfants-monde.aspxLa BIL engagée aux côtés de SOS Villages d’Enfants Monde<p>Si l’accès à une éducation de qualité pour tous et un apprentissage tout au long de la vie sont inscrits au cœur des objectifs de développement durable des Nations Unies, cette éducation doit commencer le plus tôt possible. À l’horizon de 2030, filles et garçons devraient tous avoir accès à un enseignement préscolaire. Hélas, dans nombre de pays où l’extrême pauvreté sévit, cette éducation précoce relève encore du privilège.</p> <p>SOS se mobilise pour le droit à une éducation de qualité et équitable dès le préscolaire par le biais de programmes « petite enfance » qui répondent aux besoins essentiels des enfants en termes de nutrition, santé, protection. Dans la région de Dosso, au Niger, où une personne sur deux a moins de 15 ans, le taux d’alphabétisation des adultes ne dépasse pas 20% ! Le don de la BIL contribuera au financement du Village d’Enfants SOS de Dosso. L’école maternelle accueille 55 enfants, dont 30 filles. Ils bénéficient de repas équilibrés, sont suivis médicalement et participent à de nombreuses activités d’éveil et de développement personnel. </p> <p>Sophie Glesener, Directrice de SOS Villages d’Enfants Monde, a vivement remercié la BIL pour cette nouvelle marque de confiance et ce généreux soutien : « <i>Je me réjouis de la poursuite de ce partenariat entre la BIL et notre association. Il nous permet de rappeler que, sur le chemin du développement durable, l’éducation précoce est essentielle pour donner aux enfants les plus vulnérables de la communauté locale de Dosso, à égalité aux filles et aux garçons, un solide bagage pour démarrer dans la vie. L’an dernier, grâce à notre soutien, le jardin d’enfants a aussi pu se doter de nouveaux jeux d’extérieur et d’intérieur qui ont fait la joie des enfants</i> ». </p> <p>De son côté, Hugues Delcourt, Président du comité de direction de la BIL, a souligné : « <i>L’éducation est un des axes majeurs que la BIL entend promouvoir dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale d’entreprise (RSE). Nous sommes fiers de poursuivre notre engagement aux côtés de SOS Villages d’Enfants Monde. Avec ce don, et grâce au magnifique travail des équipes sur le terrain, nous en voyons les résultats concrets</i> ». </p> <p>Ce partenariat s’ajoute aux nombreuses actions de la BIL en faveur de l’éducation avec Jonk Entrepreneuren, Lëtzebuerger Guiden a Scouten ou encore la semaine de sensibilisation des élèves luxembourgeois « Woch vun de Suen » organisée par l’ABBL et à laquelle la banque participe activement chaque année.</p>06/04/2017 12:00:00FRLa banque fait un don de 30.000€ pour le Jardin d’Enfants SOS de Dosso au Niger.
Bonne performance pour la BIL malgré un environnement difficilehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bonne-performance-pour-la-bil-malgre-un-environnement-difficile.aspxBonne performance pour la BIL malgré un environnement difficile<ul> <li>Résultat net d'exploitation avant impôts : 124 millions EUR, +3 % (120 millions EUR en 2015)</li> <li>Actifs sous gestion : 37,7 milliards EUR, +6,3 % (35,5 milliards EUR en 2015)</li> <li>Dépôts de la clientèle : 16,1 milliards EUR, +7,4 % (15 milliards EUR en 2015)</li> <li>Prêts à la clientèle : 12 milliards EUR, +5,9 % (11,4 milliards EUR en 2015)</li> </ul> <p>Le groupe BIL fait état de solides performances en 2016, avec un résultat net d’exploitation avant impôts de 124 millions d’euros, soit une progression de 3 % par rapport à l’année précédente. Le résultat net après impôts s’élève à 110 millions d’euros. La banque a continué d'attirer de nouveaux clients et d'accroître sa part de marché, tant au Luxembourg qu'à l’international. En dépit d'un environnement toujours caractérisé par des taux bas, les dépôts de la clientèle ont augmenté de 7,4 % pour atteindre 16,1 milliards d’euros. Les actifs sous gestion ont considérablement augmenté, passant de 35,5 milliards d’euros en 2015 à 37,7 milliards d’euros en 2016. Cet excellent résultat est dû principalement à l’afflux de capitaux à hauteur de 1,9 milliard d’euros dans le segment wealth management. Les prêts à la clientèle ont crû pour atteindre 12 milliards d’euros, attestant du soutien constant apporté par la BIL à l'économie nationale. Ces chiffres seront soumis à l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la BIL le 28 avril 2017.</p> <p>Luc Frieden, Président du Conseil d'administration du groupe BIL : « <i>Grâce à un cap stratégique clair, au professionalisme de nos employés, à la confiance de nos clients et au soutien de nos actionnaires – Precision Capital et le Grand-Duché de Luxembourg – la BIL affiche une croissance régulière et se positionne favorablement pour les années à venir</i> ».</p> <p>La situation financière robuste de la banque a été reconnue par les agences de notation : en octobre 2016, Moody’s Investors Service a relevé les notes des dépôts de long terme, d’émetteur et de dette senior non garantie de A3 à A2, avec des perspectives positives. La qualité des services de la banque a par ailleurs été reconnue plus largement par le secteur financier : la BIL a été désignée « Bank of the Year 2016 – Luxembourg » par le magazine financier de premier plan The Banker, « Best Bank in Luxembourg 2017 » par le magazine Global Finance et « Best Private Bank for Super Affluent Clients in Luxembourg » selon l'Euromoney Private Banking Survey 2017.</p> <p>« <i>Nous sommes heureux de nos performances en 2016 ; malgré un environnement difficile, toutes nos activités ont gagné du terrain. Notre stratégie BIL2020, centrée sur l'innovation et l'adaptation constante de notre proposition de valeur à l'évolution des besoins de nos clients, porte ses fruits.</i> » a conclu le Président du Comité de direction de la BIL, Hugues Delcourt.</p>03/04/2017 13:00:00FRLa BIL a annoncé ses résultats financiers pour l'exercice 2016.
EXPOSITION BIL : Nos meilleurs voeux, collection de M. Raymond Niesenhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/exposition-bil-nos-meilleurs-voeux-collection-de-Raymond-Niesen.aspxEXPOSITION BIL : Nos meilleurs voeux, collection de M. Raymond Niesen<p>La saison des vœux est terminée, pourtant elle ne fait que commencer à la Galerie Indépendance de la BIL. L’exposition Nos meilleurs vœux, qui débute le 30 mars, présente les œuvres résultant d’une initiative lancée en 1990. Raymond Niesen, administrateur-délégué de la société Burotrend, a initié la tradition de faire appel chaque année à une ou un artiste travaillant au Luxembourg afin de créer des cartes de vœux destinées aux clients et amis de la société. Ainsi, depuis 26 ans, d'après des projets ou des œuvres originales qu'ils ont acquis, Raymond Niesen et Burotrend font réaliser des sérigraphies imprimées à la main par des ateliers spécialisés. Ces sérigraphies sont par la suite signées et numérotées par l'artiste de l'année, ce qui rehausse leur aspect et le fait passer du stade de simple carte de vœux à celui d’œuvre personnalisée. Envoyer ces vœux par milliers, plus de 40 000 à ce jour, ne suffisait plus à Raymond Niesen. Il désirait montrer les originaux, les sérigraphies et lithographies dans le cadre d'une exposition aux allures de rétrospective. C'est aujourd'hui chose faite. Nos meilleurs vœux représente la richesse de la création luxembourgeoise de ces trois dernières décennies : de Rico Sequeira, Jean-Marie Biwer, Robert Brandy, François Valentiny, Frank Jons, Sumo, Anna Recker à Armand Strainchamps pour ne citer que quelques noms.</p> <p>« <i>Nous sommes heureux de présenter au public la collection de Raymond Niesen. Nous partageons avec lui cette volonté de soutenir les artistes du pays et promouvoir la création locale. Avec cette exposition, le public a accès à des œuvres originales des plus grands artistes du pays de ces dernières décennies</i> » a expliqué Hugues Delcourt, président du Comité de direction de la BIL. </p> <p>Cette exposition illustre une nouvelle fois l’engagement de la BIL pour la promotion de l’art et de la culture qui sont, avec l’innovation et l’éducation, au cœur de sa politique de responsabilité sociale d’entreprise. La Galerie Indépendance accueille depuis plus de vingt ans les plus grands artistes luxembourgeois.</p> <p>L’exposition Nos meilleurs vœux est ouverte au public tous les jours ouvrables de 8h à 18h du 30 mars au 9 juin 2017. </p>30/03/2017 12:00:00FRLa Galerie Indépendance de la BIL expose les œuvres de la collection de Raymond Niesen, regroupées sous le titre Nos meilleurs vœux.
BIL : L’agence Dudelange déménage et fait peau neuvehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bil-l-agence-dudelange-demenage-et-fait-peau-neuve.aspxBIL : L’agence Dudelange déménage et fait peau neuve<p>Présente à Dudelange depuis 1921, l’agence de la BIL est à son emplacement actuel depuis 1980. Après avoir connu des modernisations successives, le temps était venu de déménager pour proposer le nouveau modèle d’organisation qui a déjà fait ses preuves dans d’autres agences de la BIL à travers le pays. En phase avec les attentes de sa clientèle, de plus en plus connectée et utilisatrice de services digitaux, la banque donne ainsi une nouvelle dimension à l’accueil et à l’accompagnement de ses clients.</p> <p>L’agence Dudelange présente un intérieur chaleureux et moderne, avec des espaces aux fonctions clairement définies pour une expérience client plus fluide. Un espace self-banking avec trois bancomats de dernière génération est accessible 24h/24 et 7j/7. Les clients peuvent y réaliser la plupart de leurs opérations cash. Dans l’espace <i>online</i>, équipé de tablettes et de PC, les clients auront la possibilité d’effectuer leurs opérations courantes. Le wifi est disponible dans l’ensemble de l’agence grâce à un accès gratuit et sécurisé. Cette nouvelle organisation de l’espace et les salons privatifs ont été conçus pour garantir un niveau optimal de confort et de confidentialité. <br>Marc Schoder, gérant de l’agence, et son équipe de conseillers spécialisés peuvent ainsi se concentrer sur un accompagnement personnalisé des clients, particuliers et entreprises, dans leurs projets de vie et projets professionnels.</p> <p>Lors de l’inauguration officielle ce jeudi 9 mars, M. Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL, et M. Marc Schoder, ont remis un chèque à l’Asbl « Diddeleng Hëlleft » représenté par M. Dan Biancalana, Bourgmestre de Dudelange. L’association soutient des projets de développement dans des régions défavorisées. Avec ce don, la BIL réitère son engagement de longue date en faveur du monde associatif luxembourgeois.</p> <p>Marc Schoder et son équipe sont à disposition du public du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h et sur rendez-vous, de 8h à 19h.</p> <p><b>Adresse de la nouvelle agence Dudelange :</b> <br>62, avenue Grande-Duchesse Charlotte <br>L-3440 Dudelange</p>09/03/2017 14:00:00FRLa BIL poursuit ses investissements dans son réseau d’agences pour offrir à ses clients des services et un accompagnement hors-pair.
Faire éclore les entrepreneurs en herbehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/Faire-eclore-les-entrepreneurs-en-herbe.aspxFaire éclore les entrepreneurs en herbe<p>Entreprise responsable et engagée, la BIL a placé le soutien à l’éducation au cœur de sa politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), aux côtés de l’innovation et de la culture. C’est dans ce cadre qu’elle apporte son soutien à l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg. Créée en 2005, Jonk Entrepreneuren Luxembourg vise à donner aux jeunes le goût d’entreprendre, d’innover, de créer. Avec l’appui de représentants du monde scolaire et du monde économique, l’association organise tout au long de l’année des ateliers et projets pour sensibliser les jeunes au monde de l’économie et de l’entrepreneuriat. Le soutien de la banque permettra à l’association de poursuivre le développement de ses activités.</p> <p>« <i>À la BIL, nous aidons au quotidien des entrepreneurs à faire décoller leur projet et à développer leurs activités. Nous sommes fiers de soutenir Jonk Entrepreneuren Luxembourg qui fait un travail formidable pour inculquer aux jeunes, les entrepreneurs de demain, le goût de créer et d’innover</i> », indique Tom Lessel, Head of Corporate Banking à la BIL.</p> <p>« <i>Chez Jonk Entrepreneuren Luxembourg asbl, nous sommes ravis de pouvoir accueillir la BIL en tant que nouveau partenaire. Cela nous permet de développer davantage nos activités et de préparer et inspirer ainsi plus de jeunes à l’entrepreneuriat et à la vie professionnelle. Il est essentiel que le monde des entreprises et le monde des écoles collaborent ensemble afin de donner envie aux jeunes d’entreprendre et de les préparer au mieux à leur avenir !</i>» explique Stéphanie Damgé, Directrice de Jonk Entrepreneuren Luxembourg asbl.</p> <p>Avec ce partenariat, la banque sera partie prenante d’initiatives de l’association telles que «l’Innovation Camp » ou « Young Enterprise Project 2017-2018 ». Elle s’impliquera aussi dans la vie de l’association d’Alumni Jonk Entrepreneuren Luxembourg regroupant des élèves ou anciens élèves ayant participé à l’un des programmes proposés par Jonk Entrepreneuren Luxembourg. Ce nouveau partenariat de la banque vient s’ajouter aux actions entreprises avec SOS Villages d’enfants Monde, SOS Kannerduerf Lëtzebuerg, Lëtzebuerger Guiden a Scouten ou encore la semaine de sensibilisation des élèves luxembourgeois « Woch vun de Suen » organisée par l’ABBL et à laquelle la banque participe activement chaque année.</p> 01/03/2017 12:00:00FRLuxembourg, le 1e mars 2017 : La BIL apporte son soutien à l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg pour donner aux jeunes le goût d’entreprendre et d’innover.
Le Fonds culturel national la Fondation Independance et la BIL lancent la bourse Independance pour la creation digitalehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/Le-Fonds-culturel-national-la-Fondation-Independance-et-la-BIL-lancent-la-bourse-Independance-pour-la-creation-digitale.aspxLe Fonds culturel national la Fondation Independance et la BIL lancent la bourse Independance pour la creation digitale<p>Alors que la digitalisation de l’économie et de la finance est très médiatisée, la création artistique digitale reste confinée à un cénacle de spécialistes. Or, il y a longtemps que les arts plastiques emploient des moyens digitaux pour créer des œuvres souvent expérimentales qui saisissent le Zeitgeist. Afin de permettre à ces artistes de montrer à quel point leur démarche est pertinente, la BIL, la Fondation Indépendance et le Fonds Culturel National lancent la bourse Indépendance.</p> <p>Cette bourse permettra d'accompagner le processus de création d'oeuvres novatrices dans le domaine des arts numériques et des nouvelles technologies. Elle garantira aussi leur diffusion par l’organisation d’expositions dans la Galerie Indépendance pour toucher un large public. Pour la BIL, le lancement de cette bourse s’inscrit dans son soutien continu à la promotion des arts et de l’innovation. Cette démarche est au cœur de sa politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et donne lieu régulièrement à des expositions d’artistes de la scène culturelle nationale au sein de la Galerie.</p> <p>Pour bénéficier de la bourse, les artistes, de nationalité luxembourgeoise ou résidant au Luxembourg, sont invités à soumettre leur dossier de candidature en ligne avant le 31 mars 2017. Toutes les conditions de sélection et d’attribution de la Bourse Indépendance sont présentées sur <a href="http://www.focuna.lu/" target="_blank">www.focuna.lu.</a></p> 14/02/2017 11:00:00FRLuxembourg, le 14 février 2017 : Avec la bourse Indépendance, le Fonds culturel national, la Fondation Indépendance et la BIL ambitionnent de stimuler la création digitale au Luxembourg.
Woman Business Manager of the Year: le concours pour le prix de l’innovation est lancéhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/women-business-manager-of-the-year-le-concours-pour-le-prix-de-l-innovation-est-lance.aspxWoman Business Manager of the Year: le concours pour le prix de l’innovation est lancé<p>Lancé en 2006, le concours Woman Business Manager of the Year met en avant des femmes exceptionnelles dont le talent et l’énergie font bouger l’économie du Luxembourg. L’objectif ? Rappeler l’importance du rôle des femmes dans le monde économique et soutenir l’entrepreneuriat au féminin.</p> <p>Pour l’édition 2017 du concours, la BIL et ses partenaires ont décidé de mettre l’accent sur l’innovation. Le jury, composé d’hommes et de femmes de la BIL et de ses partenaires, sélectionnera un projet innovant porté par une femme, manager dans une start-up ou une entreprise établie au Luxembourg. Il peut s’agir d’une entreprise nouvellement créé ou d’un projet au sein d’une PME ou grande entreprise. La lauréate recevra le prix de l’innovation, accompagné d’un chèque de 10.000 euros lors de la cérémonie qui aura lieu le 27 avril 2017.</p> <p>« <i>Avec ce concours, c’est la diversité des talents et l’esprit créatif des femmes que nous souhaitons promouvoir</i>», explique Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>Chaque candidate au prix de l’Innovation devra soumettre sa candidature sur <a href="http://www.wbmy.lu/" target="_blank">www.wbmy.lu</a> avant le 10 mars prochain. Chacune devra y présenter son projet qui doit être innovant et impacter positivement l’économie du Luxembourg. Le jury invitera ensuite les cinq meilleures candidates qu’il aura sélectionnées à pitcher leur projet, pour désigner la Woman Business Manager of the Year.</p> <p>Toutes les informations sur les conditions de participation au prix de l’Innovation Woman Business Manager of the Year sont disponibles sur <a href="http://www.wbmy.lu/" target="_blank">www.wbmy.lu</a>.</p> 19/01/2017 11:00:00FRLa Banque Internationale à Luxembourg est heureuse d’organiser le concours Woman Business Manager of the Year.
Governance.io lève 2 millions d'euroshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/governanceio-leve-2-millions-d-euros.aspxGovernance.io lève 2 millions d'euros<p>L'entreprise va utiliser ces capitaux afin d'accélérer le développement de sa plateforme et de d’étendre son activité vers quatre nouveaux marchés européens.</p> <p>« <i>Nous avons lancé notre solution en 2015. Au cours de ces derniers mois, nous avons constaté une augmentation considérable du nombre de nouveaux clients, tant au Luxembourg qu’à l’étranger. Début 2017, nous entamerons notre expansion au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne et en France, tout en répondant aux demandes venant d'autres pays comme les États-Unis, Hong Kong et Singapour. Nous étoffons actuellement notre équipe pour accompagner notre développement</i> », déclare Bert Boerman, CEO et cofondateur de 2Gears S.A. « <i>Nous travaillons également à de nombreuses autres fonctionnalités qui vont faciliter davantage la vie de nos clients. Notre objectif est de simplifier au maximum la surveillance des fonds ! Ce financement de la BIL, notre partenaire bancaire, nous aidera à passer à la vitesse supérieure</i> ».</p> <p>Tom Lessel, Head of Corporate Banking de la BIL, ajoute : « <i>En tant que fervent soutien de l'écosystème des start-ups et des entreprises innovantes au Luxembourg, la BIL est fière d'apporter son financement à 2Gears S.A., lauréate du prix Fintech of the Year. Nous avons été impressionnés par leurs solution innovante et le potentiel de croissance de leur activité. Ce prêt est couvert par la garantie InnovFin qui nous aide à augmenter les financements des start-ups et PME situées au Luxembourg.</i> »</p> <p>La BIL a signé un accord de financement avec le Fonds européen d'investissement (FEI) en 2015 afin de participer à hauteur de 60 millions d'euros sur deux ans au financement d'entreprises innovantes au Luxembourg. Les prêts sont couverts par une garantie du FEI, rendue possible par l'initiative InnovFin. Son objectif consiste à accélérer les procédures de prêt afin d'augmenter la création d'emplois et la croissance économique dans l'UE.</p> <p>2Gears S.A. a reçu le prix <i>Luxembourg FinTech Startup of the Year</i> en juin 2016 pour Governance.io, sa plateforme novatrice de surveillance des fonds d'investissement. Grâce à cette solution, les professionnels peuvent, en toute transparence, organiser et échanger l'ensemble des données, de la documentation et des contrôles relatifs aux fonds d'investissement qu'ils gèrent.</p> <p>Pour plus d’informations, rendez-vous sur <a href="https://www.governance.io/" target="_blank">www.governance.io</a>.</p>22/12/2016 09:00:00FR2Gears S.A., le créateur primé de Governance.io, solution de surveillance de fonds d'investissement, vient de conclure un prêt bancaire à long terme auprès de la BIL
La BIL, première banque à proposer des services 100% mobileshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-premiere-banque-a-proposer-des-services-100-mobiles.aspxLa BIL, première banque à proposer des services 100% mobiles<p>Que ce soit avec son Token ou l’application LuxTrust Mobile, il était jusqu’à présent toujours nécessaire d’avoir deux appareils pour se connecter à son service bancaire en ligne et valider des opérations : un appareil pour naviguer sur le site et consulter ses comptes et un appareil générant le code d’authentification.</p> <p>La BIL franchit une nouvelle étape dans l’amélioration de l’expérience client en proposant des services en ligne 100% mobiles sur BILnet. Grâce à l’application LuxTrust Mobile et à la technologie App to App, les clients de la BIL équipés d’iPhone ou d’iPad ont maintenant accès à leurs comptes et à tous les services en ligne, sans Token. La solution proposée par la banque combine un haut niveau de sécurité, condition sine qua non à sa mise en place, avec simplicité d’usage, garantie d’une meilleure expérience client.</p> <p>« <i>Il est essentiel d’exploiter les possibilités offertes par les technologies actuelles pour améliorer nos services et l’expérience client. C’est ce que nous faisons ici en proposant une expérience 100% mobile, avec un seul appareil, grâce à la technologie App to App. Dès que technologie et sécurité sont au rendez-vous, notre objectif est d’en faire profiter le plus grand nombre de nos clients, quel que soit le type de smartphone utilisé</i> », explique Didier Richter, Head of Operational Marketing and Direct Banking à la BIL.</p> <p>La BIL est la première banque à proposer ce service innovant à ses clients. Pour en bénéficier, outre l’application bancaire BILnet, ils devront télécharger l’application LuxTrust Mobile. Ils pourront ensuite activer le service d’authentification <i>App to App</i> en se rendant sur le site internet de LuxTrust. Une fois fait, à chaque nouvelle connexion à BILnet ou validation d’opération, la communication s’opère automatiquement entre les deux applications mobiles. Les clients peuvent découvrir ce service et la marche à suivre pour l’activer sur <a href="https://www.bil.com/byebyetoken/index-ios-fr.html" target="_blank">www.bil.com/byebyetoken/index-ios-fr.html</a>. <br>Le Token reste un mode d’authentification possible, et les clients pourront toujours l’utiliser s’ils le souhaitent pour se connecter et valider leurs opérations en ligne depuis un ordinateur ou un appareil mobile.</p> <p>Cet accès simplifié à BILnet sur mobile vient s’ajouter aux nombreuses innovations développées par la banque pour enrichir ses services. La BIL est la seule banque au Luxembourg à proposer la possibilité de retirer de l’argent sur ses distributeurs sans carte bancaire, avec un smartphone. La banque est aussi la première à avoir intégré Touch ID à son application BILnet Mobile pour consulter ses comptes ou encore effectuer des virements.</p>20/12/2016 09:00:00FRLa BIL, en collaboration avec LuxTrust, est la première banque à proposer à ses clients une expérience 100% mobile sur iPhone et iPad.
Le BIL IMMO Index en nette progression au 2e trimestre 2016https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/le-bil-immo-index-en-nette-progression-au-2e-trimestre-2016.aspxLe BIL IMMO Index en nette progression au 2e trimestre 2016<p class="text-center"><img src="/PublishingImages/site-groupebil/news/201611_BILIMMOIndexQ2_FR.jpg"></p> <p>Au 2e trimestre 2016, le BIL IMMO <i>Index</i> s’établit à +1,44<sup>1</sup> , alors qu’il était à +0,93 au 4e trimestre 2015. Son évolution montre un net rebond du marché immobilier résidentiel national depuis le début de l’année. Parmi les explications, on retrouve la poursuite de la progression des prix, l’augmentation soutenue de l’activité dans la construction ou encore l’augmentation du volume des crédits.</p> <p>« <i>Les prix de l’immobilier ont progressé de 5,6% au 2e trimestre 2016 par rapport au 2e trimestre 2015. Les loyers ont aussi augmenté, mais à un rythme nettement plus modéré. La hausse du BIL IMMO <i>Index</i> reflète ce rebond du marché dont la région Centre-Sud est la locomotive</i> » explique Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL. <br>« <i>Les taux bas actuellement contribuent à alimenter la forte demande. Du côté de l’offre, 2471 autorisations de bâtir ont été délivrées durant le premier semestre 2016, contre 1827 sur le premier semestre 2015. Si cette hausse devait se poursuivre, cela pourrait calmer l’augmentation des prix et rapprocher l’index de l’équilibre.</i> »</p> <p>Lancé en octobre 2015 et développé par la BIL en partenariat avec PwC Luxembourg, le BIL IMMO <i>Index</i> donne aux investisseurs professionnels, institutionnels et particuliers la tendance du marché de l’immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>Mis à jour régulièrement et publié chaque semestre, il s’appuie sur l’évolution des prix de l’immobilier sur le marché de la vente, de la location, ainsi que des facteurs sous-jacents de l’offre et de la demande, comme l’évolution démographique ou l’activité dans la construction et l’économie du pays. Au total, sept ratios sont synthétisés pour donner le BIL IMMO <i>Index</i>, un indicateur aisément lisible et offrant une vision synthétique sur les 35 dernières années du marché immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>Retrouvez l’analyse complète, région par région, sur <a href="https://www.bil.com/immoindex/index-fr.html">www.bil.com/immoindex</a> et dans les agences de la BIL.</p> <p><small><sup>1</sup> Pour rappel, l’index est gradué de -3 à +3 et donne « la température » du marché. À +3, le niveau maximal, le marché est «en surchauffe». À l’opposé, si l’index est négatif, cela signifie que le marché est peu porteur, et un niveau de -3 indique un marché en situation de «gel».</small></p>12/12/2016 10:00:00FRL’Index, véritable baromètre du marché, atteint +1,44 au 2e trimestre 2016 contre +0,93 fin 2015.
La BIL élue « Bank of the Year 2016 - Luxembourg »https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-elue-bank-of-the-year-2016-luxembourg.aspxLa BIL élue « Bank of the Year 2016 - Luxembourg »<p><i>The Banker</i>, publication de référence du monde de la finance éditée par le <i>Financial Times</i>, attribue chaque année ses prix récompensant les meilleures institutions financières. Composé de 120 professionnels du secteur financier, le jury se base sur les performances et les principaux accomplissements qu’elles ont réalisés au cours des douze derniers mois.</p> <p>« <i>Nous sommes très heureux que notre banque, nos bonnes performances et la qualité de notre projet d’entreprise soient reconnues par des experts du secteur. C’est grâce au professionnalisme de chacun de nos collaborateurs et à la qualité des services que nous proposons à nos clients que nous avons pu décrocher ce prix. C’est un encouragement à redoubler nos efforts,</i> » a déclaré Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p>Pour cette édition du prix « <i>Bank of the Year</i> », le jury a porté une attention particulière au contexte difficile du secteur bancaire et aux initiatives stratégiques mises en place par les institutions financières, alors que la concurrence ne cesse de croître et que la clientèle est de plus en plus exigeante.</p> <p>Dans son commentaire d'analyse, le jury a souligné que « <i>la BIL prouve, avec son plan stratégique BIL2020, qu'elle s'adapte aux défis actuels. BIL2020 vise à renforcer la position de la banque et à accroître son chiffre d'affaires avec une proposition de valeur pertinente et adaptée aux besoins de ses clients, en mettant l'accent sur l'innovation et la technologie.</i> »</p>08/12/2016 10:00:00FRThe Banker, magazine financier du groupe Financial Times, a décerné le prix de « Bank of the Year 2016 - Luxembourg » à la BIL.
Exposition BIL : Michel Majerus. Printer’s Proofhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/exposition-bil-michel-majerus-printers-proof.aspxExposition BIL : Michel Majerus. Printer’s Proof<p>L’exposition <i>Printer´s Proof</i> organisée par le Michel Majerus Estate avec le soutien de la BIL permet, pour la première fois, d’admirer la série d'œuvres éponyme constituée de 80 sépias. Réalisés en 1998, ces dessins occupent une place unique dans l’œuvre de Michel Majerus. Un cabinet graphique a été spécialement installé au cœur de la Galerie L’Indépendance afin de les accueillir. Un circuit aménagé à l'extérieur de ce cabinet présente des œuvres grand format de l'artiste dont les thèmes sont directement liés au vocabulaire visuel de <i>Printer´s Proof</i>.</p> <p>Né en 1967 à Esch-sur-Alzette, Michel Majerus est l'un des artistes contemporains les plus influents de sa génération. Formé de 1986 à 1992 à la Staatliche Akademie der Bildenden Künste à Stuttgart, il s’installa ensuite à Berlin où il connut rapidement une renommée internationale. Un accident d’avion en 2002 mit une fin tragique à la carrière prometteuse de l’artiste.</p> <p>Ses œuvres se caractérisent par l'exploration des limites de la peinture, dont le support se prolonge dans la pièce. Les motifs utilisés regroupent des images de sources très diverses : citations d'histoire de l'art, slogans et codes graphiques issus du domaine publicitaire et de la culture populaire. Les réalisations de Michel Majerus font aujourd’hui partie des plus importantes collections d’art dans le monde, à l’instar de celle du MoMA de New York. Le Luxembourg n’est pas en reste avec des pièces entrées dans les collections du Mudam et du Musée National d'Histoire et d'Art.</p> <p>« <i>Nous sommes fiers de pouvoir montrer au public luxembourgeois des œuvres qui n’ont jamais été exposées. Cette exposition exclusive est une belle manière de clore cette année de célébrations du 160e anniversaire de la BIL. Nous avons mis l’art à l’honneur, car le soutien à l’art et à la culture est au cœur de notre engagement sociétal,</i> » note Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la Banque Internationale à Luxembourg.</p> <p>Cette exposition prestigieuse de Michel Majerus est le point d’orgue d’une programmation artistique particulièrement riche en 2016. En début d’année, la Galerie L’Indépendance recevait les œuvres de l’artiste luxembourgeois Armand Strainchamps. Un polyptyque de 16 tableaux spécialement créé par l’artiste pour le 160e anniversaire de la banque rappelait son ancrage économique, social et culturel dans le pays. Il s’ensuivait en milieu d’année la 2e édition d’Art2Cure, une exposition collective de 28 artistes luxembourgeois et étrangers, qui permit de récolter près de 60.000 euros pour financer la recherche sur les maladies de Parkinson et d'Alzheimer. Depuis plus de 30 ans, la Galerie L’Indépendance prête ses murs aux œuvres de grands artistes, nationaux et internationaux.</p> <p><b>L’exposition <i>Michel Majerus : Printer´s Proof</i> est ouverte au public tous les jours ouvrables de 9h à 18h du 28 octobre 2016 au 10 février 2017.</b> <br><b>Galerie L’Indépendance,</b> <br><b>69, route d'Esch L-2953 Luxembourg</b></p>13/11/2016 10:00:00FRLa BIL invite le public à découvrir des œuvres inédites de l’artiste Michel Majerus.
Moody’s relève la notation de la BILhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/moodys-releve-la-notation-de-la-bil.aspxMoody’s relève la notation de la BIL<p>Dans sa dernière évaluation, Moody’s a revu à la hausse les principaux indicateurs de notation financière de la BIL. La note des dépôts de long terme, d’émetteur et de dette senior non garantie passe ainsi de A3 à A2, avec une perspective positive.</p> <p>« <i>Nous nous réjouissons que Moody’s reconnaisse la solidité de nos fondamentaux financiers. Cela confirme que notre stratégie d’entreprise BIL2020 continue à porter ses fruits,</i> » déclare Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL. « <i>Nous renforçons notre position de banque universelle sur notre marché national et développons notre activité de banque privée à l’international. Grâce à l’implication de nos collaborateurs et au soutien de nos actionnaires, nous continuerons à délivrer un service irréprochable à nos clients.</i> »</p>26/10/2016 09:00:00FRMoody’s Investors Service a relevé sa notation de la BIL, cette décision reflétant la solidité financière de la banque.
La BIL lance son nouveau service my|HOME en partenariat avec Nexviahttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-lance-son-nouveau-service-my-home-en-partenariat-avec-nexvia.aspxLa BIL lance son nouveau service my|HOME en partenariat avec Nexvia<p>Qu’il s’agisse d’une famille dont le projet est de devenir propriétaire de son logement, ou d’un particulier souhaitant investir pour louer son bien, l’investissement dans l’immobilier est un projet complexe. Location ou achat, financement, charges mensuelles, et, bien sûr, le logement lui-même, sa superficie, le quartier : les paramètres sont nombreux. Pour aider les potentiels acquéreurs à prendre la meilleure décision, la BIL leur propose my|HOME, un service immobilier en ligne innovant et simple d’utilisation, conçu par Nexvia.</p> <p>« <i>Nous sommes toujours à l’affût de nouveautés pour enrichir notre offre de services et améliorer l’expérience de nos clients. Au croisement de la technologie, de la finance et de l’immobilier, nous avons été séduit par Nexvia</i> », explique Pierre-Olivier Rotheval, Head of Innovation à la Banque Internationale à Luxembourg. « <i>Grâce aux partenariats noués avec le Technoport ou nyuko, nous baignons quotidiennement dans l’écosystème start-up luxembourgeois. Nous finançons ces entreprises quand le projet nous semble solide, c’est notre métier de banquiers. Et quand le service est pertinent pour nos clients alors nous n’hésitons pas à pousser plus loin encore la collaboration. L’innovation est vraiment au cœur de notre stratégie BIL2020,</i> ».</p> <p>Nexvia, start-up luxembourgeoise lancée en 2016 par Pierre Clement, est spécialisée dans le conseil en décision, transaction et investissement immobilier résidentiel. Son ambition est de mettre à disposition les meilleurs outils financiers pour prendre des décisions immobilières avisées et d’offrir une expérience d’achat et de vente moderne.</p> <p>« <i>Nexvia se réjouit de pouvoir collaborer avec une banque aussi importante sur la place que la BIL et d’offrir à ses clients des outils complets et transparents à travers myIHOME. Nous avons trouvé dans la BIL une institution résolument tournée vers l’avenir et prête à travailler activement avec une start-up pour apporter une expérience digitale unique dans l’immobilier. Ce partenariat avec Nexvia démontre par ailleurs la pertinence et le professionalisme des solutions et services proposés par notre équipe</i> » commente Pierre Clement, Fondateur et Managing Director de Nexvia.</p> <p>Les nombreux outils de simulation disponibles sur my|HOME, simples d’utilisation, permettent aux utilisateurs d’y voir plus clair dans leur projet et de prendre la meilleure décision immobilière sur base de leurs critères personnels. Avec ce nouveau site, la BIL démontre une fois de plus sa capacité à innover pour offrir à ses clients un service et des solutions de financement au plus près de leurs besoins.</p> <p>Pour commencer à évaluer votre projet immobilier avec my|HOME, rendez-vous sur <a href="https://www.bil.com/myhome" target="_blank">www.bil.com/myhome</a></p>29/09/2016 09:00:00FRLa BIL, fidèle à son ambition de banque innovante, lance son site my|HOME dédié à l’immobilier.
Des performances robustes dans un contexte difficilehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/des-performances-robustes-dans-un-contexte-difficile.aspxDes performances robustes dans un contexte difficile<ul> <li>Résultat net opérationnel (hors éléments non-récurrents) avant impôt de 60 millions d’euros.</li> <li>Des prêts aux clients en hausse de 5,7% à 12 milliards, contre 11,4 milliards d’euros au 31 décembre 2015.</li> <li>Des dépôts clients en hausse de 6,4%, à 16 milliards d’euros, contre 15 milliards d’euros au 31 décembre 2015.</li> <li>Des actifs sous gestion en hausse de 0,8% à 35,8 milliards d’euros, contre 35,5 milliards d’euros au 31 décembre 2015.</li> </ul> <p>Pour ce premier semestre 2016, la BIL affiche des performances satisfaisantes pour ses activités commerciales. En six mois, les dépôts ont augmenté de 6,4% pour atteindre 16 milliards d’euros, signe manifeste du renforcement du positionnement de la BIL sur les marchés où elle est présente. Les prêts à la clientèle sont en hausse de 5,7%, à 12 milliards d’euros, preuve du rôle actif de la banque dans le financement de l’économie luxembourgeoise. Les actifs sous gestion ont eux progressé de 0,8% pour atteindre 35,8 milliards d’euros. Ces bonnes performances sont à replacer dans un contexte particulièrement difficile pour le secteur bancaire, avec des taux d’intérêt négatifs, des marchés financiers volatiles et une pression réglementaire toujours élevée.</p> <p><b>Des bases solides et une rentabilité confirmée</b></p> <p>La BIL affiche un résultat opérationnel avant impôt de 60 millions d’euros au premier semestre 2016, en baisse par rapport à la même période en 2015 où il atteignait 66 millions d’euros. Cette baisse s’explique principalement par la charge, plus élevée en 2016 qu’en 2015, liée au Système de garantie des dépôts (Deposit Guarantee Scheme, DGS) et à la contribution aux fonds de résolution luxembourgeois et européen. À périmètre comparable (DGS et fonds de résolution exclus) et en intégrant six mois de KBL (Switzerland) en 2015<sup>1</sup>, le résultat opérationnel avant impôt serait en hausse de 7,1%.</p> <p>Le résultat net pour le premier semestre 2016 s’établit à 45 millions d’euros, contre 108 millions d’euros sur la même période en 2015. Si ce résultat est en baisse, cela s’explique principalement par les revenus exceptionnels qui avaient été engrangés en 2015, avec notamment la vente de Luxempart (67 millions d’euros), et la contribution plus élevée au DGS et aux fonds de résolution.</p> <p>La solidité de la situation financière de la banque est aussi reflétée dans les évaluations des agences de notation. Au cours du 2e semestre 2015, Moody’s et Standard & Poor’s avaient relevé leur note, avec respectivement A3/positive/P-2 et A-/Stable/A-2. En avril 2016, Fitch a confirmé sa note BBB+/Stable/F2. Les résultats des récents stress tests des banques faisant partie du groupe « ECB Supervisory Review and Evaluation Process (SREP) Stress Tests» confirment que la BIL dispose d’une situation de solvabilité résistante, même dans le scénario le plus sévère de conditions économiques ou de marchés difficiles.</p> <p>« <i>Ces bons résultats montrent une fois de plus que la BIL, soutenue par un actionnariat fort, a des bases financières solides et une stratégie de développement, incarnée par ses collaborateurs, qui porte ses fruits. Nos activités commerciales sont en croissance, nous gagnons des parts de marchés grâce à des solutions innovantes et pertinentes pour nos clients au Luxembourg et à l’international,</i> » affirme Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p><small><sup>1</sup>Cette intégration est faite à des fins de comparaison entre le 1er semestre 2016 et le 1er semestre 2015 dans la mesure où KBL (Switzerland) a été fusionné avec BIL (Suisse) à compter de novembre 2015</small></p>19/08/2016 09:00:00FRLa BIL publie ses résultats financiers pour le 1er semestre 2016.
LuxTrust Scan et LuxTrust Mobile pour des opérations en ligne plus sûres, plus simples et plus mobileshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/luxtrust-scan-et-luxtrust-mobile-pour-des-operations-en-ligne-plus-sures-plus-simples-et-plus-mobiles.aspxLuxTrust Scan et LuxTrust Mobile pour des opérations en ligne plus sûres, plus simples et plus mobiles<p>Pour améliorer l’expérience de leurs clients dans l’utilisation des services en ligne, les banques doivent conjuguer deux demandes en apparence contraires : simplifier l’accès à leurs services tout en renforçant le niveau de sécurité de cet accès. Pour y répondre, LuxTrust a développé des solutions plus sûres, plus simples et plus mobiles : le dispositif LuxTrust Scan, et l’application LuxTrust Mobile. Les clients de la Banque de Luxembourg et de la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) en seront les premiers bénéficiaires.</p> <p>« <i>Basée sur la transmission d’informations de contexte, cryptées via un code-barres à deux dimensions, la technologie mise en œuvre au niveau du LuxTrust Scan et du LuxTrust Mobile offre un haut niveau de protection contre les attaques de type ‘phishing’ et ‘man in the middle’</i> » explique Bernard Antoine, Chief Customer Officer de LuxTrust.</p> <p>Au moment de la connexion à son espace personnel sur le site bancaire, le client pourra ainsi choisir un nouveau mode d’authentification par QR code. Ce code s’affichera alors à l’écran de l’ordinateur et le client pourra le scanner, soit avec son dispositif LuxTrust Scan, soit avec son smartphone équipé de l’application LuxTrust Mobile, disponible sur iOS et Androïd. Une fois les données de l’opération affichées à l’écran du dispositif validées, un code numérique à usage unique, appelé OTP (one time password) sera généré. Cette opération, rapide et simple, permettra aussi au client de valider ses transactions sur son espace E-banking. Ce mode d’authentification s’ajoute aux modes déjà proposés par ces banques.</p> <p>« <i>Face à la recrudescence de la cybercriminalité, cette collaboration privilégiée avec LuxTrust nous a permis de développer cette solution innovante, qui offre un niveau de sécurité maximal à nos clients lors de leurs transactions en ligne. Nous équipons actuellement l’ensemble de nos clients avec ce nouveau système, qui est dorénavant le moyen d’authentification principal leur permettant d’accéder à la totalité des fonctionnalités digitales de la Banque</i> » explique Romain Weiler, COO et membre du Comité de direction de la Banque de Luxembourg. Et Olivier Debehogne, Head of Retail and Digital Banking et membre du Comité de direction de la Banque Internationale à Luxembourg d’ajouter : « <i>À la BIL, l’expérience client est au cœur de nos préoccupations et nous cherchons constamment à l’améliorer. Nous avons été les premiers à intégrer Touch ID à notre application BILnet Mobile. Avec cette nouvelle solution développée avec LuxTrust, l’étape de l’authentification avec son smartphone pour accéder à nos services en ligne conjugue rapidité, simplicité d’usage avec sécurité maximale. C’est un grand bond en avant pour nos clients avec une expérience en ligne plus fluide, plus mobile.</i> »</p>29/07/2016 09:00:00FRLuxTrust, en étroite collaboration avec la BDL et la BIL, a développé une nouvelle solution d’authentification innovante offrant un haut niveau de sécurité.
Carton plein pour le #BILJOBDATING 2016https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/carton-plein-pour-le-biljobdating-2016.aspxCarton plein pour le #BILJOBDATING 2016<p>Application software engineer, application support engineer, junior developer, community manager, content manager… Les postes proposés lors du BIL Jobdating 2016 reflètent la transformation digitale en cours à la BIL et l’accent mis sur l’innovation, un des pilliers de sa stratégie BIL2020.</p> <p>« <i>Pour ce Jobdating, nous étions sur des postes pointus et des profils très recherchés. Avec près de 200 candidats et candidates du Luxembourg et de la Grande région inscrits, nous avons dépassé nos objectifs. Nous avons été impressionnés par la qualité des échanges que nous avons eus,</i> » explique Karin Scholtes, Directrice des Ressources Humaines de la BIL. <p>Les premiers candidats sont arrivés dès 9 heures pour leur premier entretien. Les plus talentueux d’entre eux en ont eu trois pour, peut être, décrocher un contrat. Au total, durant toute la journée du Jobdating, plus de 350 entretiens ont eu lieu, et près de 100 collaborateurs de la BIL étaient mobilisés.</p> <p>Si l’enjeu pour les candidats était de décrocher un emploi, cette journée de Jobdating était aussi l’occasion pour eux de mieux connaître la BIL et ses métiers. Des experts de la banque ont présenté la philosophie des services de banque de détail, les services en ligne ou encore la politique d’innovation de la BIL. Accompagnés par des collaborateurs de la banque, les candidats ont pu visiter une agence-type et découvrir ainsi l’envers du décor, ou encore se familiariser avec des solutions innovantes en matière d’e-banking ou de video-recruiting.</p> <p>Nicolas Schmit, Ministre du Travail, Luc Frieden, Président du Conseil d’administration de la BIL, Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL, Guy Pütz, Chef du service employeurs de l’ADEM, et Jerry Lenert, coordinateur du CEDIES, sont aussi venus à la rencontre des candidats et les encourager.</p> <p>« <i>Face aux défis de la transformation digitale, nous faisons le choix de recruter des jeunes talents pour poursuivre notre développement. Pour cette troisième édition du BIL Jobdating, nos experts ont rencontré des talents aux profils riches et variés. Ils nous ont montré leur envie d’apprendre, d’évoluer, et nous sommes impatients de pouvoir les accueillir dans nos équipes</i> », commente Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p>07/07/2016 09:00:00FRSamedi 2 juillet a eu lieu la 3e édition du Jobdating de la BIL. Cette année, les métiers de l’IT et du digital étaient à l’honneur.
#BILJOBDATING 2016 : les métiers du digital à l’honneur !https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/biljobdating-2016-les-metiers-du-digital-a-l-honneur.aspx#BILJOBDATING 2016 : les métiers du digital à l’honneur !<p>Pour la troisième édition de son Jobdating, la BIL met l’accent sur les métiers du digital. En plus des postes commerciaux, les candidats se verront proposer des postes IT, tels que application software engineer, application support engineer, junior developer et des postes marketing, tels que community manager, content manager… Tous les postes à pourvoir sont en ligne sur <a href="https://www.bil.com/jobdating">www.bil.com/jobdating</a>.</p> <p>Le principe du BIL Jobdating est simple. Pour cette journée de recrutement unique, les candidats suivront un parcours en trois étapes. Ils seront d’abord reçus individuellement en entretien de 15 minutes par un expert en ressources humaines. Ils pourront ensuite rencontrer un des spécialistes des différents métiers de la banque. Ceux qui passeront ces deux étapes avec succès décrocheront un troisième entretien avec Karin Scholtes, Directrice des Ressources Humaines de la BIL, et un responsable métier senior.</p> <p>« <i>À la fin de mes études d'ingénieur en informatique en 2015, j'ai souhaité participer au BIL Jobdating pour trouver mon premier emploi. J'ai fortement apprécié la teneur des échanges, qui ont permis à mes interlocuteurs de mieux me connaître, et qui m'ont permis de mieux connaître la BIL et son fonctionnement. Une semaine après le Jobdating, j’ai reçu une offre d'embauche et trois mois plus tard, une fois mes études terminées, je commençais à travailler ! Maintenant, j'évolue dans un environnement varié et changeant en permanence, ce qui fait toute sa richesse !</i> » explique Guillaume Pighi, Associate IT Security Officer.</p> <p>« <i>Nous sommes impatients de rencontrer les candidats de la promo 2016 ! Cet évènement de recrutement a une signification particulière dans la vie de la BIL. Nous ouvrons grand nos portes, nous donnons l’opportunité à ces candidats de découvrir nos métiers. Ce n’est pas un hasard si le BIL Jobdating reprend les codes du speed dating : nous devons plaire aux candidats tout autant qu’ils doivent nous plaire !</i> » explique Karin Scholtes.</p> <p>À son lancement en 2014, c'était la première fois qu'une banque luxembourgeoise organisait une journée de recrutement de type « speed recruiting ». Depuis le succès ne se dément pas : plus de 500 candidats inscrits chaque année, et plus de 40 personnes recrutées grâce au Jobdating.</p> <p>Pour consulter l’ensemble des postes à pourvoir et s’inscrire au BIL Jobdating, rendez-vous sur <a href="https://www.bil.com/jobdating">www.bil.com/jobdating</a>.</p> <p><b>Date limite d’inscription :</b> 1 juillet 2016 <br><b>Date de l'événement :</b> 2 juillet 2016 <br><b>Lieu de l'événement :</b> Banque Internationale à Luxembourg, 69, route d’Esch, L-2953 Luxembourg</p>21/06/2016 09:00:00FRLe samedi 2 juillet 2016, près de 100 collaborateurs de la BIL seront mobilisés pour la 3e édition du #BILJOBDATING.
« BIL IMMO Index » : La BIL présente la 2e édition de son indice exclusif du marché immobilier résidentiel au Luxembourghttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bil-immo-index-la-bil-presente-la-2e-edition-de-son-indice-exclusif-du-marche-immobilier-residentiel-au-luxembourg.aspx« BIL IMMO Index » : La BIL présente la 2e édition de son indice exclusif du marché immobilier résidentiel au Luxembourg<p>Le 12 mai, plus de 200 professionnels du marché de l’immobilier se sont retrouvés au siège social de la BIL pour une conférence consacrée au sujet de l’immobilier résidentiel au Luxembourg.</p> <p>À cette occasion, Georges Mines, Head of Real Estate de la BIL, a rappelé que cet indice, qui a été lancé en octobre 2015, est le premier à consolider les informations sur le secteur du logement en un indicateur de marché.</p> <p>Développé en collaboration avec PwC Luxembourg, le BIL IMMO <i>Index</i> permet aux investisseurs professionnels, institutionnels et privés de saisir immédiatement la tendance du marché de l’immobilier résidentiel sur base de ratios économiques et d’analyses méthodologiques précises. L’indice offre, sur une échelle de -3 (gel) à +3 (surchauffe), une vision synthétique du marché immobilier résidentiel luxembourgeois qui s’appuie sur les variations de sept ratios pondérés pour indiquer une tendance. L’indice vient étoffer l’offre déjà complète de solutions de financement immobilier de la BIL.</p> <p>« <i>Notre banque est historiquement ancrée dans le marché immobilier luxembourgeois. Son rôle dépasse le simple cadre de la mise à disposition de divers types de financement. Ainsi, nous avons développé un indice immobilier spécifique au logement qui aide nos clients à appréhender la situation du marché immobilier résidentiel au niveau des six principales régions du pays.</i> » a mis en avant Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p>Disponible sur <a href="https://www.bil.com/immoindex/index-fr.html">www.bil.com/immoindex</a> et mis à jour sur base semestrielle, le BIL IMMO <i>Index</i> offre une perspective historique sur les 35 dernières années du marché de l’immobilier du logement au Luxembourg, et permet d’en appréhender la tendance en fonction d’indicateurs liés aux fondamentaux du secteur d’activité et de l’économie nationale.</p>13/05/2016 10:00:00FRAu 4e trimestre 2015, l’indice se situe à +0.93 contre 1.72 fin 2014. Il s’est ainsi rapproché de l’équilibre dans un marché qui reste porteur.
La BIL et le Technoport, partenaires pour soutenir les entrepreneurshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-et-le-technoport-partenaires-pour-soutenir-les-entrepreneurs.aspxLa BIL et le Technoport, partenaires pour soutenir les entrepreneurs<p>Ce partenariat est la suite logique d’une volonté commune de collaborer à la création au Luxembourg d’un écosystème favorable à l’émergence de sociétés innovantes. Il prévoit notamment la mise à disposition d’outils de financement (dont les prêts pouvant bénéficier de la garantie InnovFin du Fonds européen d’investissement), l’échange d’expertises pour l’évaluation de projets, la mise à disposition d’espaces de travail ou encore l’organisation d’évènements spécifiques autour de l’entrepreneuriat. La BIL est la première banque à s’engager à ce niveau avec le Technoport.</p> <p>« <i>Apporter un financement aux créateurs d’entreprise innovante est au cœur de notre action. C’est un des maillons essentiels de l’écosystème « start-ups » en train de se développer au Luxembourg, et nous sommes fiers d’y contribuer. Nous associer avec le Technoport, autre maillon essentiel de cet écosystème, pour faire émerger les pépites de demain est gagnant-gagnant. C’est l’économie nationale dans son ensemble qui, au final, en bénéficie,</i> » indique Pierre-Olivier Rotheval, Head of Innovation à la BIL.</p> <p>Diego De Biasio, directeur du Technoport, souligne l’importance de ce partenariat : « <i>Nous sommes ravis que la BIL ait décidé de nous soutenir via ce partenariat pluriannuel. Pour des structures comme le Technoport il est primordial de développer de telles synergies en vue de pouvoir faciliter l’accès à de l’expertise métier et ce pour différentes raisons. Cela peut être pour évaluer des projets candidats à intégrer le Technoport ou bien pour aider ces mêmes candidats à structurer et valider plus rapidement leur projet d’entreprise. La discussion avec le département innovation de la BIL s’est faite de façon très naturelle et ouverte et les premières actions ont déjà été entamées. Je suis confiant qu’il y aura beaucoup de synergies grâce à ce partenariat.</i> »</p> <p>La BIL est la cinquième organisation, avec la Ville d’Esch, ENOVOS, Paul Wurth Incub et Post Capital à soutenir le Technoport avec un senior partnership. Avec ce partenariat, la banque renforce davantage son action en faveur de l’innovation et de l’entreprenariat. Son service d’accompagnement « BIL Start » lui permet de faire bénéficier aux créateurs d’entreprise des différents programmes de financement auxquels la banque participe. La BIL est partie prenante du Digital Tech Fund récemment lancé par le Ministère de l’Économie. Elle est aussi la première banque de la Place à avoir signé en juillet 2015 l’accord de garantie InnovFin à destination des PME innovantes dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).</p> <p>Communiqué par Banque International à Luxembourg et Technoport SA</p>04/05/2016 10:00:00FRLa BIL et le Technoport SA, ont le plaisir d’annoncer la signature d’un Senior Partnership destiné à soutenir l’entrepreneuriat technologique et innovant.
Luc Frieden confirmé en tant que Président du Conseil d’administration de la BILhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/luc-frieden-confirme-en-tant-que-president-du-conseil-d-administration-de-la-bil.aspxLuc Frieden confirmé en tant que Président du Conseil d’administration de la BIL<p>Les <a href="https://www.bil.com/Documents/communiques-de-presse/24-03-2016-fr.pdf" target="_blank">résultats financiers</a> de l’exercice 2015 communiqués le 24 mars ont également été approuvés. Le rapport annuel 2015 est en ligne sur <a href="https://www.bil.com/fr/groupe-bil/Pages/index.aspx">bil.com</a>.</p>29/04/2016 10:00:00FRComme annoncée le 4 mars 2016, la nomination de Luc Frieden à la présidence du Conseil d’administration de la BIL a été approuvée par la Banque centrale européenne et confirmée lors de l’Assemblée générale de la BIL le 29 avril 2016.
La BIL partie prenante du « Digital Tech Fund »https://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-partie-prenante-du-digital-tech-fund.aspxLa BIL partie prenante du « Digital Tech Fund »<p>L’innovation et le soutien au développement de l’économie nationale sont au cœur du plan stratégique BIL2020 lancé par la BIL en 2015. La banque multiplie les initiatives en ce sens, comme le montre sa participation au financement du « Digital Tech Fund », un fonds d’amorçage lancé sur initiative du ministère de l’Économie dans le cadre de « Digital Lëtzebuerg ».</p> <p>Opérationnel dès mai 2016, ce fonds sera géré par Expon Capital S.A.R.L. Il prendra des participations dans des entreprises innovantes prometteuses dans des domaines comme la cybersécurité, les FinTech, le Big Data, le Digital Health, les médias ainsi que les réseaux de communication de la prochaine génération, l’apprentissage numérique, l’«Internet des objets » ou les télécommunications et services satellitaires.</p> <p>« <i>Avec le Digital Tech Fund, les créateurs d’entreprise innovante ont un outil de financement supplémentaire à disposition. Il est important de multiplier ce type d’initiative pour renforcer l’écosytème start-up à Luxembourg et contribuer au développement de l’économie. À la BIL, nous y croyons fortement, et nous nous engageons activement,</i> » explique Marcel Leyers, membre du Comité de direction et Head of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>Depuis le lancement de son plan stratégique BIL2020 en 2015, la BIL multiplie les initiatives pour soutenir l’innovation au Luxembourg. En juillet 2015, la BIL a signé un accord avec le Fonds européen d'investissement (FEI) visant à accroître les prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) innovantes, par le biais de l'initiative InnovFin. La banque a aussi lancé son offre BIL Start destinée aux créateurs d’entreprise, en leur proposant un suivi complet de leur projet. En février 2016, la BIL a signé un partenariat avec nyuko pour l’aider à accompagner sa communauté de créateurs d’entreprises.</p>13/04/2016 10:00:00FRLe Digital Tech Fund pour les start-ups, annoncé en décembre 2015 par le Ministère de l’Economie, et soutenu par la BIL et six autres investisseurs, entre maintenant dans sa phase opérationnelle.
Résultats financiers 2015 : la BIL affiche une belle progressionhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/resultats-financiers-2015-la-bil-affiche-une-belle-progression.aspxRésultats financiers 2015 : la BIL affiche une belle progression<ul> <li>Résultat net : en hausse de 10 %, à EUR 134 millions contre EUR 122 millions en 2014</li> <li>Actifs sous gestion : en augmentation de 15,2 %, à EUR 35,5 milliards contre EUR 30,8 milliards en 2014</li> <li>Dépôts de la clientèle : en hausse de 11,7%, à EUR 15 milliards contre EUR 13,4 milliards en 2014</li> <li>Prêts à la clientèle : en hausse de 4,9%, à EUR 11,4 milliards contre EUR 10,8 milliards en 2014</li> <li>Notes de crédit à long terme relevées par S&P (de A- Negative à A- Stable) et Moody’s (de Baa1 à A3) avec une perspective positive.</li> </ul> <p>« <i>La BIL a poursuivi en 2015 sa croissance soutenue dans toutes ses branches d’activités. Cette dynamique montre la pertinence de notre modèle multi-métiers et de notre stratégie BIL2020, lancée en avril 2015. Ces bons résultats financiers attestent de l’engagement de nos collaborateurs et de la confiance de nos clients. Ils nous invitent aussi à redoubler nos efforts pour toujours proposer des services de qualité et innovants,</i> » commente Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p>La banque affiche à nouveau cette année des résultats financiers solides, malgré la volatilité des marchés observée toute l’année et des taux d’intérêt de plus en plus bas. Le résultat net avant impôts atteint 166 millions d’euros, en hausse de 1%. Hors évènements exceptionnels, comme la vente de Luxempart ou l’acquisition de KBL (Switzerland) par BIL (Suisse), le résultat net avant impôts augmente de 13%, signe manifeste du dynamisme des activités commerciales de la banque. Le résultat net, quant à lui, s’établit à 134 millions d’euros en 2015, en hausse de 10% par rapport à 2014.</p> <p>La BIL attire de nouveaux clients et continue à accroitre ses parts de marchés, au Luxembourg et à l’international. Les dépôts de la clientèle ont gagné 11,7% pour atteindre 15 milliards d’euros en 2015. Le montant des prêts à la clientèle a également progressé. Il s’élevait au 31 décembre 2015 à 11,4 milliards d’euros.</p> <p>Les actifs sous gestion ont enregistré une nette progression en 2015, en passant de 30,8 milliards d’euros à 35,5 milliards d’euros. Trois éléments expliquent cette augmentation : un apport net de nouveaux actifs de 5% venant de clients existants et de nouveaux clients, l’acquisition de KBL (Switzerland) et un effet de marché positif.</p> <p>La solide situation financière de la banque est aussi reflétée dans les évaluations des agences de notation obtenues en 2015. En juin, Moody’s Investors Service a relevé sa note crédit de long terme de « baa1 » à « A3 », avec une perspective positive. En décembre, Standard & Poor’s, tout en maintenant sa note à « A- », a relevé sa perspective de négative à stable.</p> <p>Ces résultats devront être approuvés le 29 avril prochain lors de l’assemblée générale. Grâce à un cap stratégique clair et à l’appui de ses clients et de ses actionnaires, Precision Capital et le Grand-Duché de Luxembourg, la BIL est bien positionnée pour le futur malgré un environnement bancaire de plus en plus compliqué.</p>24/03/2016 11:00:00FRLa BIL présente ses résultats financiers au titre de l'exercice clôturé le 31 décembre 2015.
Luc Frieden nominé comme Président du Conseil d’administration de la BILhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/luc-frieden-nomine-comme-president-du-conseil-d-administration-de-la-bil.aspxLuc Frieden nominé comme Président du Conseil d’administration de la BIL<p>Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale d’avril de nommer Luc Frieden Président du Conseil. Luc Frieden, de nationalité luxembourgeoise, qui a dernièrement été Vice-Président de Deutsche Bank Group à Londres et Président du Conseil de surveillance de Deutsche Bank Luxembourg, reprendra alors la présidence de la BIL en succession de François Pauly, décision sujette à l’approbation des régulateurs.</p> <p>George Nasra, CEO de Precision Capital, l’actionnaire majoritaire du Groupe BIL, a souligné l’importante contribution de François Pauly à la croissance durable de la banque, le considérant comme « <i>un pilier du succès de la BIL, qui a mené le développement de la franchise au Luxembourg ainsi que son expansion à l’international.</i> »</p> <p>Monsieur Nasra a ajouté : « <i>En tant que nouveau Président, Luc Frieden s’appuiera sur son impressionnante expérience aux niveaux local, européen et global, afin d’assurer que la plus ancienne banque du Luxembourg continue à atteindre de nouveaux sommets en saisissant pleinement les promesses de l’avenir.</i> »</p> <p>Luc Frieden, avocat de formation, était membre du gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg de 1998 à 2013. Il a été ministre de la Justice, ministre du Budget et ministre des Finances.</p> <p>François Pauly s’est distingué au sein du Groupe BIL de 1987 à 2004 et de 2011 à 2016. Il détient plusieurs mandats d’administrateur non-exécutifs tant au Luxembourg qu’à l’international et il est Président de la Compagnie Financière La Luxembourgeoise.</p>04/03/2016 11:00:00FRLa BIL a annoncé aujourd’hui que son Président actuel, François Pauly, a décidé de quitter ses fonctions lors de l’Assemblée générale qui aura lieu le 29 avril 2016.
Exposition BIL : « The same AS 10 times 16 » d’Armand Strainchampshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/exposition-bil-the-same-as-10-times-16-d-armand-strainchamps.aspxExposition BIL : « The same AS 10 times 16 » d’Armand Strainchamps<p>Créée en 1856, la BIL est riche d’une longue histoire liée à celle du Grand-Duché et son économie. Tournée vers l’avenir, la banque a toujours fait la part belle à l’innovation et à la création. Son soutien à l’art en est le plus bel exemple. La Galerie L’Indépendance accueille depuis plus de vingt ans les plus grands artistes luxembourgeois. Et pour célébrer son 160e anniversaire, la BIL a invité l’artiste Armand Strainchamps à exposer ses œuvres les plus récentes, en plus d’un polyptyque de 16 tableaux symboles de l’engagement économique, social et culturel de la banque.</p> <p>Armand Strainchamps s’est inspiré des billets que la banque a eu le privilège d’émettre depuis sa création et jusqu’à l’introduction de l’euro pour les 16 tableaux thématiques de l’exposition The same AS 10 times 16. Des éléments ornementaux des billets d’époque, représentations symboliques de l’agriculture et de la sidérurgie ou effigies des souveraines, sont autant de références à ce passé que l’artiste illustre avec son talent et son style unique en utilisant les couleurs de la banque, tel un fil violet pointant de passé à vers l’avenir. L’exposition est complétée par des peintures non-figuratives, du copy-art, ou encore des éléments de chronophotographie, qui captent l’instantané de personnages suspendus dans leur mouvement.</p> <p>« <i>Par l’originalité de son approche, Armand Strainchamps a réussi à parfaitement illustrer les racines et les liens étroits qui unissent intrinsèquement la BIL et le pays. L’accueillir à l’occasion de notre 160e anniversaire est un privilège qui nous conforte dans notre volonté de renforcer notre politique de mécène de l’art et de la culture,</i> » commente Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p>Cette exposition illustre une nouvelle fois l’engagement de la BIL pour la promotion de l’art et de la culture qui sont, avec l’innovation et l’éducation, au cœur de sa politique de responsabilité sociale d’entreprise. L’exposition The same AS 10 times 16 est ouverte au public tous les jours ouvrables de 8h à 18h du 26 février au 10 juin 2016.</p>25/02/2016 11:00:00FRLes 160 ans de la banque à l’honneur dans une création originale.
BIL partenaire de SOS Villages d’Enfants Mondehttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/bil-partenaire-de-sos-villages-d-enfants-monde.aspxBIL partenaire de SOS Villages d’Enfants Monde<p>Ce don marque le début d’un véritable partenariat entre la BIL et SOS Villages d’Enfants Monde. L’éducation est au cœur de la mission et des projets de l’association luxembourgeoise. L’éducation est aussi, aux côtés de la culture et de l’innovation, un des axes majeurs que la BIL entend promouvoir dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale d’entreprise (RSE).</p> <p>SOS Villages d’Enfants Monde est membre de SOS Villages d’Enfants, une ONG internationale qui vient en aide aux enfants orphelins ou abandonnés et aux familles défavorisées dans plus de 130 pays. Le Jardin d’Enfants SOS de Dosso au Niger, financé grâce au don de la BIL, prévoit un suivi pédagogique des enfants et un programme d’amélioration des compétences pour les éducateurs. Ce projet renforcera la communauté locale : les mères pourront se consacrer à leur travail pendant que leurs enfants seront pris en charge dans le jardin d’enfants.</p> <p>Sophie Glesener, Directrice de SOS Villages d’Enfants Monde, a exprimé ses chaleureux remerciements à Hugues Delcourt et à toute l’équipe de la BIL pour leur précieux soutien : « <i>Nous sommes particulièrement heureux que la BIL soutienne avec conviction les projets SOS qui visent à garantir aux enfants les plus vulnérables un réel bien-être dans un environnement familial bienveillant et une éducation de qualité prometteuse d’un avenir meilleur</i> ».</p> <p>« <i>Nous partageons de nombreuses valeurs avec SOS Villages d’Enfants. Toute réflexion sur le développement durable s’inscrit nécessairement sur le long terme. L’accès à l’éducation et l’aide aux enfants vulnérables sont dès lors une évidence. Les enfants d’aujourd’hui sont les citoyens de demain. Nous avons été impressionnés par la qualité des projets menés et le dévouement des équipes. C’est avec plaisir que nous les soutenons</i> », a commenté Hugues Delcourt, Président du Comité de direction de la BIL.</p> <p>Une partie de ce don sera versée au profit de l’association SOS-Kannerduerf Lëtzebuerg.</p>16/02/2016 23:00:00FR50.000€ pour les enfants et les familles les plus vulnérables.
La BIL et nyuko s'unissent pour soutenir les entreprises innovanteshttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-et-nyuko-s-unissent-pour-soutenir-les-entreprises-innovantes.aspxLa BIL et nyuko s'unissent pour soutenir les entreprises innovantes<p>L’innovation et le soutien au développement de l’économie nationale sont au cœur du plan stratégique BIL2020 lancé par la banque en avril 2015. En soutenant nyuko et en collaborant avec les experts de son réseau, la BIL montre une fois de plus son fort engangement aux côtés des entreprises innovantes. </p> <p>Obtenir un financement est une étape cruciale et complexe pour faire décoller un projet d’entreprise. Les deux partenaires travailleront main dans la main pour fournir aux entrepreneurs les outils financiers nécessaires à leur développement. nyuko appuiera régulièrement la BIL pour l’évaluation de projets de financement, dont ceux pouvant entrer dans le cadre de l’initiative du Fonds européeen d’investissement InnovFin. La BIL proposera sa palette de services d’accompagnement et de financement aux entrepreneurs de la communauté nyuko et participera au programme nyuko learning pour faire connaître les différentes possibilités de financement et conseiller les entrepreneurs lorsqu’ils doivent présenter leur projet à des investisseurs. Au-delà du volet financement, les deux partenaires travailleront ensemble sur des sujets importants qui ont vocation à améliorer le cadre de la création d’entreprises au Luxembourg. </p> <p>Nicolas Buck, Président du Conseil d’administration de nyuko : «<i>Je salue ce rapprochement important de la BIL, qui est un de nos partenaires fondateurs, vers les entrepreneurs innovants. Ce partenariat traduit une vision commune, c’est justement par un élan collectif que nous jetterons les bases de la nouvelle économie. Les grands groupes privés ont un rôle essentiel à jouer dans cette transformation de notre économie. </i>»</p> <p>Ce partenariat complète les services de la BIL destinés aux créateurs et dirigeants d’entreprises innovantes. Son service d’accompagnement BIL Start lui permet de les épauler à tous les stades de leur développement et de les faire bénéficier des différents programmes cadres auxquels la banque participe. La BIL fait aussi partie des sept investisseurs, au côté du Ministère de l’Économie, du fonds d’amorçage pour start-ups lancé en décembre 2015. Et la BIL est la première banque de la Place à avoir signé en juillet 2015 l’accord de garantie InnovFin à destination des PME innovantes dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).</p> <p>« <i>Nous sommes résolument engagés aux côtés des entrepreneurs pour leur apporter des solutions de financement toutes aussi innovantes que les projets qu’ils développent. Nous partageons aussi la vision de nyuko et avons été séduits par leur projet. Il est primordial que des acteurs comme les nôtres travaillent ensemble pour stimuler la création d’entreprise et ainsi renforcer le développement économique du pays</i> » déclare Marcel Leyers, membre du Comité de direction et Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.</p> <p>En unissant leurs forces, nyuko et la BIL contribuent au renforcement d’un écosystème favorable à l’émergence d’entreprises innovantes au Grand-Duché.</p> 01/02/2016 10:00:00FRBIL et nyuko viennent de signer un partenariat dont l’objectif est de fournir aux start-ups les outils nécessaires à leur développement au Luxembourg.
La BIL donne le tempo avec den Atelierhttps://www.bil.com/fr/groupe-bil/pressroom/news/Pages/la-bil-donne-le-tempo-avec-den-atelier.aspxLa BIL donne le tempo avec den Atelier<p>Entreprise responsable et engagée, la BIL a développé au cours des années une vraie politique de soutien à l’art et la culture, notamment via sa Galerie L’Indépendance devenue une référence dans le pays. De plus, au niveau de la musique, elle entretient des partenariats privilégiés avec différents artistes et institutions culturelles. </p> <p>Aujourd’hui la BIL franchit un pas de plus en s’associant à den Atelier en tant que sponsor exclusif du secteur bancaire et financier. Véritable diffuseur de musiques actuelles, den Atelier offre une programmation diversifiée, métal, rock, hiphop, rnb, electro, jazz, latino… Den Atelier joue l’atout de la découverte, tout en proposant des concerts avec des artistes de renommée internationale. De nombreux groupes qui font aujourd’hui partie des grand noms de la scène rock ont commencé leurs carrière dans la salle de la rue de Hollerich, parmi eux des noms comme MUSE, PLACEBO, FAITHLESS, dEUS. Den Atelier est également producteur, et n’hésite pas à programmer en dehors de ses murs comme par exemple à la Philharmonie ou à la Rockhal qui peut accueillir plus de 6000 personnes. En moyenne quelques 100 concerts sont produits par l’équipe de den Atelier chaque année.</p> <p>Aux côtés de l’éducation et de l’innovation, la promotion de la culture et de la scène artistique locale est un des axes majeures de la politique RSE (Responsabilité sociale d’entreprise) de la BIL. Nos clients, tout comme nos employés, et plus largement, les habitants de la Grande Région, sont amateurs de culture et den Atelier est un incontournable des musiques modernes au Luxembourg. </p> <p>« <i>Nous sommes heureux de démarrer cette nouvelle collaboration avec une équipe dynamique et une scène devenue, en vingt ans, une véritable institution dans le paysage musical luxembourgeois. Cela nous rapproche du public jeune, avide de nouveautés et d’innovations sonores</i> », commente Sarah Khabirpour, Head of Strategy, Regulatory Affairs and MarCom de la BIL.</p> 27/01/2016 10:00:00FRLa Banque Internationale à Luxembourg SA (BIL) devient partenaire principal de den Atelier, scène mythique de musiques actuelles au Luxembourg.