COVID 19 :

Accessibilité et soutien à nos clients professionnels

La BIL à vos côtés face au COVID 19

La BIL s’engage à vos côtés pour faire face aux impacts de cette situation exceptionnelle.

Afin de vous soutenir, nous vous proposons un accompagnement spécifique ainsi qu’un ensemble de solutions adaptées pour répondre à vos besoins immédiats. Nous allons aussi suivre et vous relayer proactivement toutes les mesures de soutien gouvernementales à l’attention des professionnels les plus impactés.

Aides et démarches

Prêt garanti par l’état

Accédez à des liquidés supplémentaires en contractant un prêt entre le 18/03 au 31/12/2020 pour une durée maximale de 6 ans.

Montant maximal du prêt accordé à hauteur de 25 % du chiffre d’affaire réalisé en 2019 ou dernière année disponible.

Prêt garanti par l’état

Accédez à des liquidés supplémentaires en contractant un prêt entre le 18/03 au 31/12/2020 pour une durée maximale de 6 ans.

Montant maximal du prêt accordé à hauteur du double du coût salarial annuel total de l’entreprise bénéficiaire ou coût salarial annuel estimé pour les deux premières années d’activité si entreprise créé après le 31 décembre 2019.

SNCI - Financement Spécial Anti Crise (FSCA)

Bénéficiez d’un financement indirect par le biais de BIL (40 %) et de la SNCI (60 %).

Prêt accordé jusqu’au 31/12/2020 pour un montant de 12 500 à 10 millions d’euros avec durée maximale de 5 ans.

SNCI- Garantie Spéciale Anti-Crise PME

Mise en place d’un instrument de garantie pour faciliter l’obtention de nouvelles lignes de crédit destinées à couvrir les besoins de financement exceptionnels causés par la crise COVID19.

Prêt garanti par la Mutualité de cautionnement et des PME

Mise en place d'une garantie en couverture de votre ligne de crédit, prêt bancaire ou leasing.

La garantie est fixée à hauteur de 50 % du financement et pour un montant maximum de 250 000 € par cautionnement.

ODL - Assurance des crédits bancaires

Maintenez vos projets d’importation/exportation grâce à un assouplissement des règles d'éligibilité d’accès aux garanties.

Banque européenne d’investissement & Fonds européen d’investissement- Bouclier protecteur

Mise en place d’un fonds de garantie de 25 milliards d’euros qui cible d’appuyer l’octroi des instruments existants.

Régime de chômage partiel

Garantissez l’emploi de vos salariés grâce à un remboursement partiel des salaires (CDI,CDD, apprentis) : limité à 80 % du salaire normal.

Aide aux jeunes entreprises innovantes

Augmentation du taux maximum de cofinancement pour toute aide de jeunes entreprises innovantes octroyée.

Fonds de relance et de solidarité pour entreprises

Aide directe non-remboursable mensuelle pour entreprises éligibles qui subissent une perte d’au moins 25 % de leur chiffre d’affaires comparé à la même période 2019.

Montant de l’aide :

  • 1 250 € par salarié et indépendant actif par mois
  • 250 € par salarié au chômage partiel par mois
  • Plafonné à 85 % de la perte du chiffre d’affaires mensuel

Fonds de relance et de solidarité pour entreprises

Aide directe non-remboursable mensuelle pour entreprises éligibles qui subissent une perte d’au moins 25 % de leur chiffre d’affaires comparé à la même période 2019.

Montant de l’aide :

  • 1 250 € par salarié et indépendant actif par mois
  • 250 € par salarié au chômage partiel par mois
  • Plafonné à 85 % de la perte du chiffre d’affaires mensuel et ne peut pas dépasser 10 000 € pour une microentreprise

Contribution de l’Etat aux couts non-couverts

Subvention en capital mensuelle sur base des coûts non-couverts1 aux entreprises visées qui auront subi une perte du chiffre d’affaires mensuel d’au moins 40 % par rapport au mois correspondant de l’année 2019.

Les coûts éligibles sont plafonnés à 75 % des coûts non-couverts dont 90 % pourront être octroyé sous forme de subvention en cas d’une microentreprise.

1Coûts non-couverts = recettes + chômage partiel + aides d’Etat-charges

Fonds de relance et de solidarité pour entreprises

Aide directe non-remboursable mensuelle pour entreprises éligibles qui subissent une perte d’au moins 25 % de leur chiffre d’affaires comparé à la même période 2019.

Montant de l’aide :

  • 1 250 € par salarié et indépendant actif par mois
  • 250 € par salarié au chômage partiel par mois
  • Plafonné à 85 % de la perte du chiffre d’affaires mensuel et ne peut pas dépasser 50 000 € pour une petite ou bien 100 000 € pour une moyenne entreprise

Contribution de l’Etat aux couts non-couverts

Subvention en capital mensuelle sur base des coûts non-couverts1 aux entreprises visées qui auront subi une perte du chiffre d’affaires mensuel d’au moins 40 % par rapport au mois correspondant de l’année 2019.

Les coûts éligibles sont plafonnés à 75 % des coûts non-couverts dont 90 % pourront être octroyé sous forme de subvention en cas d’une petite entreprise soit 70 % pour une moyenne entreprise.

1Coûts non-couverts = recettes + chômage partiel + aides d’Etat-charges

Fonds de relance et de solidarité pour entreprises

Aide directe non-remboursable mensuelle pour entreprises éligibles qui subissent une perte d’au moins 25 % de leur chiffre d’affaires comparé à la même période 2019.

Montant de l’aide :

  • 1 250 € par salarié et indépendant actif par mois
  • 250 € par salarié au chômage partiel par mois
  • Plafonné à 85 % de la perte du chiffre d’affaires mensuel et ne peut pas dépasser 100 000 € pour une grande entreprise

Contribution de l’Etat aux couts non-couverts

Subvention en capital mensuelle sur base des coûts non-couverts1 aux entreprises visées qui auront subi une perte du chiffre d’affaires mensuel d’au moins 40 % par rapport au mois correspondant de l’année 2019.

Les coûts éligibles sont plafonnés à 75 % des coûts non-couverts dont 70 % pourront être octroyé sous forme de subvention en cas d’une grande entreprise.

1Coûts non-couverts = recettes + chômage partiel + aides d’Etat-charges

Retrouvez l’intégralité des démarches qui vous impactent sur www.guichet.lu

Légende

  • Aide dont la décision revient à la BIL
  • Aide dont la décision revient à la BIL et à une autre partie
  • Aide où la BIL n'intervient pas
  • Fonds de relance est une mesure hors intervention BIL